Ben Yedder et Gonalons
Le Toulousain Ben Yedder pourchassé par le Lyonnais Gonalons | AFP - PASCAL PAVANI

Lyon-Toulouse, lendemains de claque

Publié le , modifié le

Le dernier match de la 16e journée de Ligue 1 oppose ce soir Lyon à Toulouse. Les Lyonnais sortent d'une énorme punition au Parc des Princes (4-0), alors que les Toulousains ont fait exploser Sochaux (5-1). Rebellion d'un côté, enthousiasme de l'autre, les deux équipes, à égalité en milieu de classement, jouent une rencontre primordiale ce soir.

Rémi Garde doit lutter contre la sinistrose. Alain Casanova doit éviter l'euphorie. Pour les deux entraîneurs, le match qui les oppose ce soir peut être un tournant dans leur saison. Se projeter vers l'Europe ou plonger vers la zone de relégation, voilà le sort qui attend le vainqueur et le vaincu. Et un nul ne ferait les affaires de personne.

"Une défaite, ce n'est jamais anodin." Malgré l'invincibilité longue de 36 matches du PSG, Rémi Garde sait que la défaite de son équipe à Paris ne peut être balayée d'un revers de la main. "La défaite à Paris est dû aussi à un manque de caractère", a-t-il expliqué quelques heures avant la réception de Toulouse. Et le match de ce soir nécessite du caractère du côté lyonnais, accroché à la 10e place avant cette journée et qui souhaite basculer du bon côté. "Tant qu'on est dans cette situation, il y a une urgence de points", estime Henri Bédimo, le latéral lyonnais, passé par le TFC à ses débuts professionnels.

Sans victoire depuis le succès dans le derby à Saint-Etienne, l'OL se trouve face à son avenir: "Prendre  des points face à Toulouse nous ferait basculer dans la bonne partie du classement. Il faut obtenir cette victoire. On a montré que lorsque nous étions au pied du mur, nous étions capables de nous mettre au niveau mental", rappelle Rémi Garde. Le technicien imagine défier des Toulousains "certainement en confiance", contre lesquels "on souffre régulièrement". Mais il peut s'appuyer sur une statistique implacable: Toulouse n'a plus gagné à Lyon depuis 1966. Et depuis 2003, les visiteurs n'ont ramené que deux nuls en dix rencontres.

Ben Yedder, l'homme en forme

Les Toulousains ont laissés de côté, le week-end passé, leurs doutes, qui ont saisi au contraire les Lyonnais. Sans la moindre victoire depuis fin octobre, les hommes d'Alain Casanova ont retrouvé des couleurs en profitant de la venue de Sochaux pour faire le plein de buts (5-1). En démontrant du caractère après avoir concédé l'ouverture du score. Et Wissam Ben Yeder en a profité pour réaliser le premier triplé de sa carrière professionnelle. Principal danger pour les adversaires, il est impliqué dans presque la moitié des buts de son équipe (16), avec 5 réalisations et deux passes décisives. Mais il ne fait trembler les filets qu'au Stadium. "Je sais qu'il va marquer ses 15 buts cette saison car il est vraiment très fort", louait son entraîneur après son triplé. "Nous étions dans une période pas évidente et l'équipe a très bien réagi." Désormais, il veut "de la constance et de la régularité. C'est important pour la dynamique."

Entre un Lyon vexé et un Toulouse rassuré, qui saura gérer au mieux le moral des troupes pour relancer la machine ou la maintenir sur son rythme ?