Alexandre Lacazette Lyon
Alexandre Lacazette avait manqué un penalty au match aller. Il devra être plus décisif cette fois, à l'extérieur. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Lyon tombe à domicile contre Guingamp

Publié le , modifié le

La mauvaise passe de Lyon continue. Les Gones ont subi leur troisième défaite consécutive, la deuxième en Ligue 1, face à Guingamp au Parc OL (1-3). En dépit d'une entame de match convaincante et un but d'Alexandre Lacazette sur penalty, les joueurs de Jean-Michel Aulas ont totalement déjoué en seconde mi-temps et s'inclinent logiquement face aux Bretons.

Le Parc OL n’est décidément plus une forteresse imprenable. Tombés une première fois face à Bordeaux au début du mois de septembre (1-3), puis face à la Juventus Turin mardi en Ligue des Champions (0-1), les Lyonnais s’inclinent cet après-midi face à Guingamp pour la deuxième fois dans leur nouveau stade depuis son ouverture le 9 janvier 2016. La crise couve à l'OL qui s'incline pour la première fois à domicile après avoir mené au score depuis mai 1981 face à Auxerre (1-3). Pourtant, tout avait bien commencé pour les Gones auteurs d’une première mi-temps maîtrisée.

Revivez Lyon-Guingamp en direct commenté

Très offensifs, les Lyonnais multiplient les tentatives en début de partie et tirent pas moins de six fois au but dans les vingt première minutes. Mais le gardien guingampais Karl-Johan Johnsson, auteur d’une bonne entame de match, repousse l’échéance. A la demi-heure de jeu, il réalise une bonne sortie devant Sergi Darder qui commet l’erreur de pousser un peu trop loin son ballon.

Quelques minutes plus tard, il est cependant contraint de s’incliner face à Alexandre Lacazette. Suite à une faute de Moustapha Diallo sur Maxime Gonalons dans la surface, l’attaquant Lyonnais se charge de tirer le penalty. Celui qui avait vu sa tentative stoppée par Gianluigi Buffon quelques jours plus tôt face à la Juventus, ne tremble pas cette fois-ci face au gardien suédois et permet à son équipe de prendre l’avantage (1-0, 37e).

Douche froide

Malgré un match maîtrisé en première mi-temps, les hommes de Bruno Génésio se font piéger au retour des vestiaires.Par Yannis Salibur tout d’abord qui profite d’une erreur de Mouktar Diakhaby dans la surface pour tromper Anthony Lopes d’une frappe du pied gauche (1-1, 46e). Six minutes plus tard, une nouvelle erreur de la défense lyonnaise permet à Jimmy Briand de centrer pour Marcus Coco qui place une frappe sous la barre (1-2, 52e).

Sonnés, les Lyonnais tentent de réagir mais s’exposent aux contres bretons. Lucas Deaux est tout prêt de corser l’addition mais le milieu défensif la joue trop collectif et sa passe pour Coco est interceptée par Mapou Yanga-Mbiwa dans l’axe.

La malédiction Valbuena

Pour tenter de dynamiser son secteur offensif, Bruno Génésio fait alors entrer Mathieu Valbuena. Mais cinq minutes après son entrée en jeu, l'international français se blesse en retombant après un contact avec Fernando Marçal. Touché à la clavicule, il sort sur civière et devrait être absents plusieurs semaines. Pour celui qui peine à s'imposer dans le groupe lyonnais, la saison continue toujours aussi mal.

Dans la foulée, Marcus Coco inscrit un doublé et permet à son équipe de se mettre à l'abri. Sur une énorme relance à la main de Johnsson, Coco récupère le ballon dans le camp lyonnais et élimine Rafael et Nicolas Nkoulou, trop statiques, avant de fusiller Lopes d'une grosse frappe sous la barre (1-3, 77e).

Très réalistes, Guingamp inscrit trois buts dans cette rencontre sur quatre tirs tentés et repart du Rhône avec une cinquième place consolidée. Pendant ce temps, Lyon enchaîne les mauvais résultats et pourrait glisser dans la deuxième partie du tableau après cette 10e journée.

Marine Couturier @Marine_Ctrier