Bordeaux - Lyon
Le Bordelais Wahbi Khazri prend le meilleur sur Umtiti et Lopes | AFP - NICOLAS TUCAT

Lyon s'écroule à Bordeaux, Rennes manque la marche

Publié le , modifié le

Après la raclée essuyée à Nice en milieu de semaine (1-6), Bordeaux signe un joli coup en s'imposant facilement contre Lyon (3-1). Dans les autres matches de cette 8e journée de Ligue 1, Bastia triomphe aisément de Toulouse grâce à un doublé de Sébastien Squillaci (3-0), et Rennes est accroché à domicile par de valeureux troyens (1-1).

Pas de quoi se mettre en confiance pour Hubert Fournier et ses hommes avant  le grand retour de la Ligue des Champions à Gerland face aux Espagnols, après trois ans sans C1 pour le public lyonnais. Un match qui comptera déjà pour la qualification, et où les Lyonnais devront rendre une bien meilleure copie que lors de leurs débuts laborieux à La Gantoise (1-1). Quatrième avant cette journée, l'OL, qui restait invaincu toutes compétitions confondues (2 victoires, 3 nuls) depuis un mois et une défaite  face à Rennes à domicile (1-2), descend à la sixième place. Les Bordelais, qui avaient un double motif de vengeance après la claque  reçue mercredi à Nice (1-6) et l'humiliation infligée la saison dernière par l'OL à Chaban-Delmas (0-5), remontent de quatre places au 12e rang, grâce à  leur deuxième victoire de la saison en Ligue 1, précieuse avant un long déplacement à Kazan (Russie) jeudi en Europa League.

Six changements par rapport à Bastia 

Dix jours après un "Olympico" sulfureux au Vélodrome (1-1), Hubert  Fournier, pénalisé par de nombreux blessés en défense et contraint de ménager ses troupes, a fait le déplacement à Bordeaux avec une équipe fortement remaniée (six changements par rapport au onze aligné face à Bastia mercredi). Alexandre Lacazette laissé au repos, après quatre matches en douze jours, l'OL avait toutefois récupéré Mathieu Valbuena, forfait face à Bastia (2-0) en raison d'une blessure au mollet, et placé derrière un duo d'attaque composé de Claudio Beauvue et de Maxwell Cornet, préféré à Kalulu et titulaire samedi pour la première fois cette saison comme Lindsay Rose et Arnold Mvuemba. Mais ce ne fut pas suffisant - et Valbuena est d'ailleurs sorti à la 53e  alors que la messe était dite en prévision du match contre Valence - pour résister à des Bordelais qui ont montré une "réaction d'hommes", comme le leur avait demandé leur entraîneur Willy Sagnol, après le score de tennis encaissé à  l'Allianz Riviera.

Khazri intenable 

Les Girondins sont donc rentrés dans cette rencontre pleins d'agressivité et ont inscrit un but dès la 17e minute par Wahbi Khazri, intenable tout au long de la rencontre. Parfaitement décalé à gauche par Diego Rolan, l'international tunisien a trouvé le petit filet opposé d'Anthony Lopes avant d'être à l'origine des deux buts suivants. D'abord sur corner, Jaroslav Plasil coupant la trajectoire de la tête pour tromper le portier lyonnais (40). Puis sur coup franc, sa frappe dans la surface étant déviée du bout du pied par le défenseur brésilien Pablo (45+2). Les Bordelais n'ont pas été loin de mettre un quatrième but par Rolan (59), lancé par Plasil, mais qui a manqué son duel face à Lopes.

Plus incisifs en fin de rencontre, les Lyonnais, qui avaient déjà été dangereux notamment sur une tête de Tolisso (36) ou sur des tirs de Jallet (9),  Ferri (48) ou Ghezzal (61) sortis par Carrasso, ont fini par sauver l'honneur grâce à une tête de Beauvue (78) sur un coup franc de Ghezzal, auteur d'un bonne rentrée à la place de Valbuena.

Jean Charbon