Kalulu
Aldo Kalulu, première titularisation en Ligue 1 et premier but. C'était à Bastia le 23 septembre | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Lyon sait de nouveau gagner à Gerland, Bordeaux coule à Nice

Publié le , modifié le

Pour la première fois de la saison, Lyon a triomphé dans son antre de Gerland grâce à une victoire 2-0 face à Bastia. Aldo Kalulu, titulaire pour la première fois en Ligue 1, en a profité pour inscrire son premier but en championnat. Bordeaux, abandonné par sa défense, a sombré sous les coups de butoir de Ben Arfa et les Niçois (6-1). De leur côté, les Verts prennent la place de dauphin du PSG grâce à une victoire étriquée pour les Verts sur le terrain de Troyes. Ils chipent la deuxième place à des Rennais qui n'ont pu faire mieux qu'un nul au Gazélec (1-1).

Gerland redevient impr​enable

Deux nuls et une défaite… Le parcours à domicile des Lyonnais depuis le début de la saison est loin d’être celui d’un potentiel candidat au titre. La réception de Bastia – qui reste sur trois défaites consécutives – paraissait comme le match parfait pour relancer la machine. Sans Claudio Beauvue, remplaçant, le salut est venu du tout jeune Aldo Kalulu. Pour sa première titularisation en Ligue 1, le jeune attaquant a montré tout son talent et son culot pour son premier but en championnat (18e). Si Lyon s’est fait peur jusqu’au bout, Corentin Tolisso a tué tout suspense en fin de match (88e), bien aidé par l’expulsion de Kamano en fin de première période (45e). Lyon est désormais au pied du podium (4e), alors que Bastia chute inexorablement dans les profondeurs du classement (14e).

Saint-Etienne nouveau dauphin du PSG

Victoire étriquée, mais victoire quand même doivent se dire les supporters Stéphanois. Les Verts, qui se sont imposés grâce à un csc d'Ayasse (13e), auraient pu (dû?) gagner plus largement mais Petric, son poteau ou l'un de ses défenseurs n'ont pas permis à Saint-Etienne de se mettre à l'abri. Il n'empêche que les Verts reviennent à un petit point du PSG (2e) et enchaînent avec une cinquième victoire consécutive. Une série qu'ils n'avaient plus réaliser depuis... 1981. Les Troyens, qui ont touché deux fois les montants de Stéphane Ruffier, n'ont pas démérité mais sont toujours à la recherche de leur première victoire dans l'élite cette saison et restent 18e. 

Bordeau​x prend l’e​au​

Invaincu depuis la deuxième journée mais avec une seule victoire au compteur face à Nantes (2-0, 4e journée), les joueurs de Willy Sagnol arrivaient donc en terres niçoises dans l’espoir d’arrêter de piétiner. Un espoir qui se concrétisait dès les premières minutes grâce à un revenant. Absent depuis quatre mois, Jaroslav Plasil profite d’un bon service de Crivelli pour ouvrir le score et marquer son premier but en Ligue 1 depuis deux ans et demi. Mais Nice, sous l’impulsion d’un Ben Arfa de gala, a vite réglé la mire. Germain (33e), Le Bihan (42e), un csc de Pallois (51e), Mendy (84e) et un doublé de l’ancien prodige lyonnais (69e, 75e) ont fait exploser l’arrière-garde bordelaise, peu aidée par l'expulsion logique de Crivelli en début de seconde mi-temps (49e). Une équipe girondine qui doit plus qu’inquiéter Willy Sagnol, totalement circonspect sur son banc. Nice est un surprenant 8e, Bordeaux, lui, est aux portes de la zone rouge (16e).

Ajaccio à deux doigts​ de mettre les gaz

Giovanni Sio a tué tous les espoirs d’un stade Ange-Casanova qui s’y voyait déjà. En égalisant à la 88e minute, la nouvelle recrue rennaise a sorti Rennes d’un bien mauvais pas et a par la même occasion privé le Gazélec de sa première victoire en Ligue 1. Sans Paul-Georges Ntep, blessé, les Bretons ont certes dominé mais ont clairement manqué d’efficacité devant les cages de Clément Maury. Ils ont même évité la défaite d’un rien, en étant mené à la suite d’un coup-franc de Larbi (45e). Le Stade Rennais lâche sa deuxième place mais conserve sa place sur le podium (3e), alors que le Gazélec empoche son deuxième point de la saison mais reste englué à la 19e place.

Lorient continue sa belle série, pas Ca​en

Fin de série pour Caen. Le club normand, bonne surprise de ce début de saison et qui restait sur deux victoires consécutives, a craqué sur la pelouse synthétique du Moustoir. Grâce à deux buts en première mi-temps inscrits par Benjamin Moukandjo (13e) et Majeed Waris (36e), les Lorientais s’offrent eux une troisième victoire consécutive après leurs succès face à Angers et Monaco et remontent dans la première partie de tableau (9e), à un petit point des Caennais (7e).

Mathieu Aellen