Nantes - Lyon
Gomis dans la défense nantaise | AFP - FRANK PERRY

Lyon repart à Nantes (2-1)

Publié le , modifié le

Battu à Rennes la semaine dernière après 12 matches consécutifs sans défaite, l'OL a repris sa marche en avant en allant s'imposer (2-1) à Nantes, lors de la 24e journée de Ligue 1. Les inévitables Lacazette (40e) et Gomis (76e s.p.) ont marqué. Chez les Canaris, après avoir réduit le score (84e), Djordjevic a écopé de deux cartons jaunes, synonymes d'expulsion. Les Lyonnais s'emparent de la 6e place de la L1.

Une finale en Coupe de la Ligue et une nouvelle victoire en championnat, la semaine a été bonne du côté de Lyon. Et l'Europe se rapproche. Après avoir gagné leur place au Stade de France mercredi aux dépens de Troyes, les Lyonnais se hissent en sixième position du championnat suite à leur succès à Nantes (2-1). A deux points de Marseille et à quatre de Saint-Etienne. Après un début de saison très délicat, ils ont retrouvé le haut du classement.

Et le duo Lacazette-Gomis a été de nouveau un grand artisan du succès lyonnais. Le jeune international français a été le premier à se mettre en évidence en profitant d'un tir de Gomis repoussé par Riou pour un but à la 40e minute, son 13e de la saison. Il rejoint ainsi le Parisien Cavani à la deuxième place du classement des meilleurs buteurs. Le jeune international français, en grande forme, a ensuite obtenu un  penalty, transformé par Gomis (76e). Etouffés au milieu par l'agressivité nantaise, à l'image d'un Gourcuff  remplacé à l'heure de jeu par Ferri pour son retour après deux matches  d'absence, ils ne doivent qu'à la maladresse des attaquants nantais et à la  vigilance de leur gardien Anthony Lopes de n'avoir pas été menés. Birama Touré (4e) et Gakpé n'ont ainsi pas cadré (23e), et le portier  lyonnais s'est interposé devant Veretout (8e) et Deaux (13e, 32e).

Nantes a ensuite baissé de pied après le repos avant pousser dans les  dernières minutes à la suite de la réduction du score de Djordjevic, qui a  profité d'une déviation involontaire d'Umtiti (84) avant de se faire exclure  pour un geste d'humeur envers l'arbitre (86e). "Je regrette, je n'avais pas à faire ce geste", a réagi le capitaine nantais. "Le carton rouge est mérité, il n'y a pas de faute d'arbitrage. Je n'étais pas  énervé mais j'avais envie de gagner et de marquer encore un but. Je veux  m'excuser auprès de tout le monde, des supporters, ça arrive. C'est une faute  professionnelle et je regrette vraiment, je suis vraiment désolé. Je me suis  déjà excusé auprès des arbitres, on verra ce qu'il vont faire.3 Mais malgré une prestation encourageante, comme leur 2e période mardi  contre Paris en Coupe de la Ligue (1-2), les Canaris confirment leur baisse de  régime depuis le début de l'année.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze