Adrian Mutu
Adrian Mutu. | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Lyon perd gros à Ajaccio

Publié le , modifié le

Lyon, qui menait au score à Ajaccio, s'est pourtant incliné face aux Corses (1-3) lors de la 23e jornée de Ligue 1. Au classement, l'OL laisse filer le PSG seul en tête avec désormais trois points d'avance. Marseille peut en profiter lors de la réception de Nancy ce soir. Montpellier a enfoncé Reims (3-1).

Le Calice jusqu'à la lie

A quoi tient un titre de champion de France ? Certainement à pas grand-chose. Lyon a peut-être payé cher pour l'apprendre quand, après avoir ouvert le score à Ajaccio, les Lyonnais se sont subitement déconcentrés avant de sombrer corps et bien face à la détermination des Insulaires. Cette défaillance coûte trois points aux Olympiens qui laissent filer le PSG en tête du championnat. Trois points qui pourraient peser lourd au moment du décompte final...

Pas grand-chose à retenir de cette première période, marquée par la frilosité des deux formations. Les Lyonnais dominent stérilement des Corses mal en point au classement et clairement en manque de confiance, la dernière victoire en Ligue 1 remontant tout de même au 12 décembre dernier. Certes, David Lacazette pense bien donner l'avantage aux siens à la 34e minute mais son but est annulé pour un hors-jeu de position de Gomis. L'attaquant international espoirs voit  toutefois ses efforts récompensés à la reprise grâce à une volée somptueuse qui permet à ce moment-là à Lyon de rejoindre le PSG en tête du classement (0-1, 53e).

Si l'OL pense avoir fait le plus dur, il se trompe lourdement. Les Ajacciens s'accrochent et profitent de la baisse de concentration des Lyonnais, et particulièrement de celle de Bizevac, coupable d'une erreur de relance, pour recoller presque'aussitôt au score grâce à Belghazouani (1-1, 57e). Le bateau rhôdanien tangue sévèrement, il coule définitivement quelques minutes plus tard quand Mutu parvient à placer un coup de tête qui trompe Vercoutre (1-2, 65e). Bafetimbi Gomis a bien l'occasion, en fin de match, de sauver ce qui peut l'être mais son penalty, mal frappé, est stoppé par Ochoa (87e). Ironie du sort, l'ACA va, lui, connaître la réussite dans ce même exercice grâce à Mutu à quelques secondes de la fin du match (1-3, 90e). Bref, un match à oublier au plus vite pour les Lyonnais. 

Montpellier continue de redresser la tête

Montpellier  a confirmé son redressement  en s'imposant (3-1) face au Stade de Reims, toujours relégable, en inversant le cours du match en seconde période. Entre le champion de France, qui avait remporté ses cinq ultimes matches à  la Mosson, et le promu, qui n'a pas gagné le moindre match à l'extérieur, la victoire ne pouvait que tourner en faveur de l'équipe de René Girard, pourtant menée au bout d'une première période manquée.

Reims montrait ainsi beaucoup de réalisme. Après avoir gâché une première occasion (6e), l'avant-centre Gaëtan Courtet inscrivait le premier but  à la 33e minute, en surprenait la défense héraultaise d'une tête précise pour  son 7e but de la saison. L'équipe de René Girard abordait la seconde période dans un autre état d'esprit et égalisait trois minutes après la pause par l'attaquant Souleymane  Camara, qui exploitait avec à-propos un ballon repoussé par le gardien Placide pour marquer lui aussi son 7e but de la saison.

A la 65e minute, Montpellier  prenait l'avantage par l'intermédiaire du  milieu chilien Marco Estrada, auteur d'une frappe puissante sur un coup franc de 20 mètres. Cinq minutes après, Belhanda, de retour de la CAN, fêtait sa  rentrée en assurant la victoire de Montpellier d'un opportuniste troisième but.

Résultats de Ligue 1

Classement de Ligue 1

 

Julien Lamotte