Maxime Gonalons (Lyon) face à Troyes
Maxime Gonalons (OL) a ouvert le score | FRANCOIS NASCIMBENI - AFP

Lyon ne rate pas le coche

Publié le , modifié le

En déplacement sur la pelouse de Troyes, l'OL a pris seul la tête de la Ligue 1 à la faveur de sa victoire 2-1 et après le match nul du PSG face à Ajaccio (0-0). Dans un match ouvert, les joueurs de Rémi Garde ont su garder la tête froide pour finalement dominer leur adversaire grâce à deux buts de Gonalons et Umtiti. En attendant, le match de l'OM demain à Sochaux (21h), les Gones trônent en tête de la Ligue 1.

A Lyon, on apprécie les cadeaux. Si le PSG a eu un peu de retard pour les présents de Noël, les Lyonnais ne l'ont pas moins apprécié. Face à une équipe troyenne toujours très joueuse, les hommes de Rémi Garde ont fait le métier mais tout n'a pas été si facile face à une équipe qui a déjà accroché l'OM à son tableau de chasse à la maison cette saison.

Privé des trois joueurs offensifs (Grenier, Lacazette et Briand), Rémi Garde n'a pas eu d'autres choix que de titulariser le jeune Rachid Ghezzal sur le front de l'attaque. Pas déstabilisés pour autant, les Gones sont bien entrés dans la partie. Après un coup-franc lointain de Bastos dévié par Thuram-Ulien, c'est Maxime Gonalons qui reprenait de la tête au premier poteau un corner de Steed Malbranque (11e). L'international français fête de la meilleure des manières son nouveau statut de capitaine au sein du collectif lyonnais.

Le bijou de Nivet

Mais face à lui, l'OL trouve une équipe qui veut s'en sortir par le jeu. Quand les actes vont avec les déclarations, Troyes vient mettre en danger Vercoutre et il faut un énorme raté de Corentin Jean, seul aux six mètres, pour que Lyon ne perde pas la tête (24e). Ce n'est que partie remise, à la 38e minute, Benjamin Nivet rappelle à tout le monde qu'il est un joueur qui aurait mérité d'être autrement plus reconnu. Profitant d'un excellent centre de Faussurier, le capitaine troyen expédie sa reprise du gauche dans la lucarne de Vercoutre qui ne peut que crier au génie, pour l'un des plus beaux buts de la saison. Juste avant la mi-temps, ce même Nivet met en difficulté la défense adverse mais cette fois-ci Vercoutre est sur la trajectoire.

Le réalisme lyonnais

Au retour des vestiaires, le rythme de la partie ne faiblit pas et les occasions se multiplient. Mais, ni Lisandro pour Lyon, ni Nivet et Obbadi pour Troyes ne parviennent à faire trembler les filets. On commence à penser que l'OL va gâcher une occasion de reprendre deux points au PSG mais c'était sans compter sur Samuel Umtiti. Persévérant, le défenseur lyonnais s'y reprend à deux fois, profitant au passage d'une mauvaise relance de Faussurier, pour donner l'avantage à son équipe (75e). Sur sa seule occasion nette de la seconde période, Lyon vient de faire parler la poudre. Une dernière frayeur sur une tête de Faussurier repoussée par Vercoutre (94e) et Rémi Garde peut souffler. Lyon est le nouveau leader de la Ligue 1.