Thauvin bastia Lyon 032013
Thauvin surprend Vercoutre | AFP

Lyon naufragé sur l'Ile de Beauté

Publié le , modifié le

Lyon a raté l'occasion de revenir à un point du Paris Saint-Germain en essuyant une cinglante défaite à Bastia (4-1), en match avancé de la 29e journée de Ligue 1. Alors que Bastia se donne un bon bol d'air dans l'optique du maintien, ce résultat est aussi une bonne nouvelle pour le PSG qui aura même l'occasion dimanche de conforter sa place de leader face à Saint-Etienne.

Avec seulement trois points d'avance sur le premier relégable, les hommes de Frédéric Hantz n'avaient guère d'autre choix que de hausser leur niveau de jeu face à des redoutables lyonnais. Mais après deux nuls d'affilée, l'OL se trouvait également contraint d'aller chercher un succès pour rester au contact du PSG. Dès la cinquième minute, les Bastiais se procuraient la première occasion franche à la suite d'un très bon centre d'Harek à destination de Modeste qui manquait finalement le cadre de la tête. Plus mauvaise défense du championnat (avec Nancy), après notamment trois défaites lors des cinq dernières journées, l'équipe de Bastia faisait cette fois preuve d'un peu plus de solidité devant les cages de Landreau. Et c'était plutôt les Lyonnais qui donnaient quelques sueurs froides à leur entraîneur. Lovren rattrapait ainsi in extremis Khazri alors qu'il allait armer son tir.

Gourcuff, qui était titularisé pour la première fois depuis le mois de janvier, essuyait quelques tâcles musclés, et il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir la première occasion des Gones. Effacé depuis le début de la rencontre, Lacazette se faisait plus menaçant, et manquait l'ouverture du score d'un cheveu après une frappe trop croisée. Alors que les deux équipes allaient retrouver les vestiaires sur un score nul et vierge, un contre des Corses laissaient presque sur place toute la défense lyonnaise, Khazri prenait le chemin des buts et alors qu'Umtiti revenait il offrait le but à Thauvin (1-0, 45e).

Une défense lyonnaise déboussolée

Les joueurs de Rémi Garde qui l'avaient emporté 5-2 lors du match aller en novembre dernier, étaient légèrement agacés de se voir menés au score, et leur réaction n'allait pas tarder. Sur un coup franc légèrement excentré tiré par Gourcuff, Lisandro reprenait le ballon de volée et trompait Landreau pour l'égalisation (1-1, 54e). Mais deux minutes après, la fébrilité défensive de Lyon permettait une fois encore à Modeste de tromper à son tour Vercoutre (2-1, 56e). Sur un nuage, les attaquants bastiais mettaient le feu à la défense adverse, et à la suite d'une action de toute beauté côté gauche, enfonçait le clou par l'intermédiaire de Thauvin (3-1, 61e).

Les entrées en jeu de Mvuemba (à la place de Gourcuff), Gomis et Briand n'y changeaient rien, et Bastia restait même toujours aussi menaçant à l'image d'un coup franc de Beauvue qui terminait sur le poteau de Vercoutre (82e). Sur une belle frappe enroulée, Khazri ajoutait presque logiquement un quatrième but qui laissait bouche bée Jean-Michel Aulas (4-1, 87e). Bastia tenait le score et s'offrait une aussi belle que précieuse victoire, tandis que Lyon voyait peut-être ses espoirs de titre s'évanouir.

Réactions:
Frédéric Hantz (entraîneur de Bastia):  "Dans la semaine nous étions bien. Notre +non-match+ à Bordeaux m'a fait réagir  avec les joueurs et ce soir (samedi, ndlr), ce sont eux qui ont parfaitement  réagi. C'est un symbole important d'arriver à battre aussi largement Lyon. Nous  avons prouvé que nous sommes en progression. Nous avons reçu des gifles  importantes face aux gros du championnat et ce soir (samedi, ndlr), c'est une  performance extraordinaire. C'est le match le plus abouti de notre saison.  C'est une grosse performance pour nous. Il y a la victoire, le jeu, la manière  et l'état d'esprit. C'est une très belle soirée et il faudra en vivre d'autres.  Il nous manque encore trois victoires pour nous maintenir".

Rémy Garde (entraîneur de Lyon): "On a attaqué cette rencontre en dormant.  Nous avons été seulement présents durant 10 minutes. C'est trop peu. Il y a eu  un manque de concentration et de communication indigne d'un club de Ligue 1.  Nous avons joué comme une équipe de minimes. Nous n'avons pas su nous  stabiliser. On a pris l'eau de tous les côtés. C'est une grosse claque. Nous  n'avons pas été au niveau collectivement et défensivement. Je n'ai aucune  explication, je constate juste le résultat. Si équipe il y avait sur le  terrain, ce n'était pas la nôtre. L'équipe qui avait le plus envie ce soir  c'était celle qui jouait sa survie et cela m'ennuie. On ne fait pas une bonne  opération, c'est certain ! Il y a beaucoup de déception et je l'ai dit aux  joueurs. Il faudra une remise en question générale. C'est un naufrage  collectif. La course au titre ? Ce n'est pas absolument pas le soir pour en  parler..."

RESULTATS ET CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

Romain Bonte