Lyon Nice Gomis 11 2010
Le Lyonnais Gomis face à Nice | AFP - Philippe Desmazes

Lyon, la grande répétition

Publié le , modifié le

En match avancé de la 24e journée, Lyon accueille Nancy. L'occasion pour les Gones d'une répétition générale avant leur 8e de finale de la Ligue des Champions, mardi prochain, contre le Real Madrid. En cas de succès, les hommes de Claude Puel pourraient monter provisoirement sur la deuxième marche du podium.

Un huitième de finale de Ligue des Champions, ça se prépare. Face au Real Madrid, c'est un événement capital, l'un des matchs les plus importants de la saison. Il serait logique que les esprits soient déjà tournés vers la réception des Madrilenes, mardi, et que l'affrontement face à Nancy passe au second plan.
Un piège que le Suédois Kim Kallström pense pouvoir éviter, malgré l'enchaînement des matchs. Selon lui, avoir remporté le derby face à St-Etienne a gonflé le moral des troupes. "Un derby cela dégage un peu plus qu'un match et trois points. Nous pouvons travailler plus sereinement pour bien préparer cette double confrontation face au Real Madrid en Ligue des Champions mais tout d'abord il faut penser à la rencontre face à Nancy." Utiliser la rencontre face à Nancy pour emmagasiner un maximum de confiance avant la C1, voilà certainement la bonne approche pour aborder ce match. Pas de raison de plus penser au 8e de finale de la Ligue des Champions qu'à la rencontre face à Nancy. "Pour bien préparer le Real, il faut battre Nancy mais nous savons aussi combien il est important de prendre des points en championnat. Il faudra être très sérieux vendredi par rapport à la course au titre car ces trois points vaudront très cher."

Face à eux, Nancy, enlisé dans le ventre mou du championnat, pourrait bien profiter du manque d'implication des Rhodaniens. Mais difficile de percer la défense lyonnaise à domicile. A ce petit jeu là les Gones sont à la troisième place de la L1 avec simplement sept buts encaissés. Dur d'espérer une victoire pour Nancy, qui ne s'est plus imposé dans l'enceinte lyonnaise depuis la saison 1990-1991. Quel que soit le résultat, espérons ne pas revivre les débordements qu'avait connu le face-à-face entre les deux équipes en mai 2008 où les supporteurs avaient envahi la pelouse de Gerland.