Bordeaux Lyon Grenier Lacazette 17022013
Grenier célèbre son but avec Lacazette | Maxppp

Lyon fait exploser Bordeaux

Publié le , modifié le

Lyon a réussi une très belle performance en allant s'imposer dimanche à Bordeaux (4-0) lors de la 25e journée de L1. Après une série compliquée (3 défaites en février), les Lyonnais se sont rassurés avec la manière pour conforter une deuxième place qui leur semble promise. Bordeaux, en revanche, perdu du terrain et rentre dans le rang au classement. Saint-Etienne a laissé l'occasion de reprendre sa 4e place en concédant un nul logique (1-1) à Reims.

L'OL fait exploser Bordeaux

Les Lyonnais ont ouvert le score au quart d'heure de jeu sur leur première véritable occasion. Idéalement lancé dans la profondeur par Bafétimbi Gomis, Clément Grenier a pu tromper de près Cédric Carrasso d'un plat du pied droit assuré.

Dominateurs dans la possession du ballon mais stériles en attaque, les Bordelais ont cédé une deuxième fois à la 65e minute sur une belle frappe en lucarne décochée aux abords de la surface par Gueïda Fofana. Juste avant d'entrer dans le dernier quart d'heure, le revenant Julien Faubert a offert la balle du 3-0 en déséquilibrant dans la surface de réparation Fofana, une faute synonyme de penalty. Quelques secondes plus tard, Clément Grenier a logiquement alourdi la marque (73e). Alexandre Lacazette a enfoncé le clou à peine deux minutes tard d'une volée écrasée à l'entrée de la surface (75e)

Reims accrocheur face aux Verts

Après avoir rapidement ouvert le score sur un coup chanceux de billard, un ballon repoussé par Agassa mais remis dans les pieds d' Aubameyang, en tout de début, les Stéphanois sont retombés dans leur travers face à des Rémois plus agressifs et plus volontaires. Pour n'avoir pas su convertir par maladresse ou par manque de concentration, les nombreuses qu'ils se sont procurées, les Verts ont laissé échapper une victoire largement à leur portée. Car les Champenois, tout heureux de ne compter qu'un but de retard à la pause, qui n'avaient jamais fermé le jeu, se sont enhardis en deuxième période et ont même fait le siège des buts stéphanois. Les homems de Galtier ont connu vingt minutes difficiles ont cours desquelles les Rémois ont pilonné Ruffier et sa défense. Et finalement, après avoir paré au plus pressé à plusieurs reprises, la défense verte a fini par craquer sur une reprise de Courtet. 

Le match a ensuite perdu en intensité avec deux équipes pas très loin du KO. Mais les Verts manquaient encore deux occasions franches alors que Reims continuait de pousser. Le match nul était finalement logique. Si Saint-Etienne est 5e, ce petit point pris est très important pour Relms en vue du maintien.