Alexandre Lacazette OL
Le buteur de l'Olympique Lyonnais, Alexandre Lacazette, triple buteur contre Lille | AFP - PHILIPPE DESMAZES

Lyon euphorique face à Llille, Nantes solide à Guingamp

Publié le , modifié le

Lyon s'est rassuré sur son potentiel et en a profité pour se replacer dans le haut du tableau, en dominant Lille (3-0), avec un triplé de Lacazette, dimanche pour la 9e journée de L1. Dans le même temps, Nantes a fait également une opération très favorable au classement en allant gagner (1-0) à Guingamp, toujours lanterne rouge.

Les Nantais peuvent remercier pour ce bon classement le jeune Georges-Kévin Nkoudou (19 ans), buteur --pour la première fois de sa carrière pro-- contre les guingampais d'une superbe frappe enroulée. Les joueurs des Côtes d'Armor n'ont pas été récompensés car ils ont fait un match solide, avec un bel état d'esprit, ne commettant qu'une seule grosse erreur de marquage qui leur fut fatale.  

Lacazette marque trois fois

Amoindri par l'absence de huit titulaires potentiels, Lille s'est logiquement incliné à Lyon au terme d'un match marqué par l'exclusion de l'entraîneur René Girard, la titularisation de Yoann Gourcuff et le triplé d'Alexandre Lacazette. Les Lillois qui n'avaient jusqu'alors encaissé que deux buts depuis le début de la saison, en ont pris trois en quatre-vingt dix minutes sans qu'il n'y ait à redire. Affichant des intentions clairement défensives et aucun argument offensif, le LOSC, commettant par ailleurs beaucoup de fautes, n'a rien montré face à une formation lyonnaise, qui, à l'inverse des Nordistes, commence à retrouver la plupart de ses blessés et une équipe type plus solide. Après une demie-heure de réglage, la machine lyonnaise s'est en effet mise en route.

Lacazette a donné un avantage confortable à son équipe en première période.Lancé par Nabil Fekir, il résistait à l'intervention de Franck Béria pour battre le gardien Vincent Enyeama de près (39). Juste avant la mi-temps, il portait le score à 2-0 en reprenant de la tête un coup franc joué de l'aile droite par Gourcuff, accordé pour une grosse faute d'antijeu de Marko Basa sur Fekir (45). En fin de partie, il a ajouté un troisième but après une contre-attaque de Clinton Njie, alerté par Maxime Gonalons (84). Avec ce succès, les Lyonnais effacent un début compliqué et retrouvent un classement plus conforme à leur statut.

Christian Grégoire