Lyon joie 102015
Lyon s'est rassuré contre Toulouse 3-0 | JEFF PACHOUD / AFP

Lyon éteint l'incendie et retrouve le sourire

Publié le , modifié le

Malgré une crise interne dans son vestiaire, Lyon s'est refait une santé morale en dominant Toulouse 3-0 lors de la 11e journée de Ligue 1. L'OL n'a pas forcé son talent pour prendre le meilleur sur le TFC et s'est appuyé sur un Mathieu Valbuena décisif. Le milieu international a délivré une passe décisive pour Darder (18e) et mis son équipe à l'abri pendant la seule bonne période toulousaine (69e). Cornet a donné plus d'ampleur au score à la dernière seconde. Lyon recolle à la 4e place. Toulouse reste 17e.

Rien ne vaut une victoire pour apaiser un vestiaire. Revenu la tête basse de St-Petersbourg (1-3) et avec des tensions entre les joueurs, Lyon a resserré les rangs. Toulouse était une victime idéale en opposant une faible résistance pendant la majeure partie du match. C'était même un miracle de voir Lyon ne mener que 1-0 après 45 minutes. Beauvue et Lacazette avaient eu des munitions mais c'est Darder au terme d'une belle action collective qui avait ouvert le score. Valbuena trouvait l'Espagnol à l'entrée de la surface. Son long contrôle de la poitrine trompait le défenseur toulousain. Il ajustait Ahamada tranquillement (1-0, 18e).

But injustement refusé à Toulouse

Le Téfécé relevait la tête en début de deuxième mi-temps. Lopes était mis à contribution face à Somalia (54e). Sur le corner, il se trouait et voyait Braithwaite marquer. Un but refusé pour un hors-jeu inexistant, l'arbitre croyant voir une passe toulousaine alors que c'était le portier des Gones qui avait touché le ballon. La pression du TFC s'accentuait. Braithwaite gagnait son duel avec Lopes mais Umtiti sauvait sur sa ligne (67e). L'orage était passé puisque l'OL se mettait à l'abri par Valbuena. Bien servi par Beauvue, il trompait Ahamada en finesse (2-0, 69e). C'était son premier but en L1 depuis son départ en 2014. Darder manquait lui le doublé (76e). Finalement, Cornet inscrivait son premier but en Ligue 1 dans les arrêts de jeu (90e+4). Pour une équipe en reconstruction, Hubert Fournier pourra peut-être s'appuyer sur un ciment plus solide.