Luiz Gustavo (Marseille), Fernando Marcal (Lyon) et Mario balotelli (Nice)
Luiz Gustavo (Marseille), Fernando Marcal (Lyon) et Mario balotelli (Nice) | AFP/Maxppp

Lyon et Marseille en principaux challengers, Nice reste à l’affût

Publié le , modifié le

Derrière le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco, grands favoris pour cette saison 2017-2018, ils ne sont pas si nombreux à pouvoir prétendre à une place sur le podium. Alors qu’une surprise est toujours possible comme l’a démontré l’OGC Nice la saison passée, les deux challengers les plus crédibles cette saison sont l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille.

Nice espère

Troisièmes la saison passée avec pas moins de 11 points d’avance que l’OL, les Aiglons niçois caressent l’espoir de rééditer leurs performances. Mais cette fois, les protégé de Lucien Favre ne bénéficieront plus de l’effet de surprise. Avoir prolongé Mario Balotelli une saison de plus est encourageant, mais ce n’est pas pour autant un gage de réussite, d’autant que d’autres ont ou vont vraisemblablement quitter le club. S’appuyer sur les espoirs tels que Makengo (18 ans) ou Tameze (22 ans) reste toutefois une marque de fabrique du club azuréen, surtout avec Lucien Favre, connu pour sa faculté à mettre en valeur le talent des jeunes joueurs. Mais l’alchimie prendra-t-elle de nouveau cette année ?

Lyon y croit

Rien n’est moins sûr, d’autant que la concurrence s’est également armée solidement pour cette nouvelle saison. Frustrés par leur quatrième place et donc privés de Ligue des Champions, les Lyonnais pensent avoir appris de leurs erreurs et se sont montrés assez entreprenants dans le mercato. Lacazette, Tolisso et Gonalons partis, ce sont Marcelo, Diaz, Marçal et Traoré qui ont débarqué dans le Rhône. Difficile pour l’instant d’évaluer la pertinence de ces choix, même si selon Jean-Michel Aulas, « Lyon a une santé économique pour recruter les meilleurs ». Il reste à savoir si l’OL a la santé pour atteindre le podium.

Marseille le veut

Cinquième la saison passée, l’Olympique de Marseille entend bien faire mieux pour 2017-2018. « L’objectif, c’est de faire mieux que la saison dernière avec la qualification en poules pour la Ligue Europa », annonçait déjà Rudi Garcia avant le match aller d’Europa League contre Ostende. Côté recrutement, l’OM s’est montré particulièrement judicieux dans ses choix, avec le retour de Mandanda, les arrivées de l’expérimenté Rami, de Luiz Gustavo qui s’impose déjà comme le patron, ou encore d’un Valère Germain capable de planter un triplé contre Ostende (4-2).

francetv sport @francetvsport