Lyon et Lille avant tout le monde

Publié le , modifié le

Engagés en Ligue des Champions mardi contre le CSKA Moscou et l’Ajax, Lille et l’OL ont obtenu l’autorisation d’avancer leur rencontre de la 14e journée en Ligue 1. La formation nordiste rencontrera Toulouse, tandis que le septuple champion de France rencontrera Rennes dans l’un des chocs très attendus du week-end.

Empressés Lyon et Lille ? Pas tant que ça. Mais les deux formations actuellement 3e et 4e du championnat anticipent leurs rencontres déterminantes de Ligue des Champions, mardi, en ouvrant cette 14e journée de championnat dès vendredi. Une quasi-obligation afin d’aborder avec l’effectif le plus complet possible cette nouvelle manche de championnat, face à des poids lourds de l’Hexagone. Hasard du classement, les quatre clubs engagés ce vendredi se suivent au classement de Ligue 1, entre la troisième et la sixième place. Autant dire qu’à ce niveau de la compétition, le moindre point peut faire la différence pour se démarquer d’un concurrent direct. La peur de céder du terrain au PSG, déjà large leader et qui se prépare à la réception "facile" de Nancy, aura de quoi galvaniser les joueurs.

Reléguée à sept points du PSG, la formation de Rémi Garde sait qu’elle n’a plus le droit à l’erreur en accueillant Rennes pour ne pas voir les Franciliens s’envoler avant la trêve hivernale. Surtout, les Gones doivent se remettre d’échecs cuisants en Ligue des Champions contre le Real Madrid. Mais à domicile, l'OL n'est pas la même équipe, lui qui reste sur 21 matchs sans défaite à Gerland en L1. De quoi être rassuré, comme le milieu lyonnais, Ederson : "Le match perdu face au Real a été difficile surtout en première période, après cela a été mieux. Cette défaite n'a pas affecté la confiance. Cette saison, on est sur une dynamique à domicile." Peut-être que les retours de blessures de certains membres essentiels à l’équipe, tels que Lisandro Lopez (absent depuis fin août) ou Clément Grenier permettront de modifier cette dynamique.

Lille, imbattable à l’extérieur

"Rennes est une équipe performante à l'extérieur avec des problèmes à domicile, analyse l’entraîneur de l’OL. Elle a un parcours opposé au nôtre. On s'attend à un match compliqué avec notamment la vitesse et l'explosivité de ses attaquants." Malgré une prudence de circonstance, il faut admettre que Rennes enchaîne les déconvenues ces derniers temps. Quatre matchs sans victoire sont venus saper le moral des Bretons. Pourront-ils réagir face à Lyon, alors que Yann M’Vila, l’un des tauliers de l’équipe, s’est blessé aux cervicales lors de la rencontre (France-Belgique) et manquera à l’effectif ?

Lille, pour sa part, se rend à Toulouse, club surprise de ce début de saison. Les coéquipiers de Moussa Saw ont de quoi être optimistes à la perspective de ce déplacement, eux qui ont fait preuve d’une grande constance ces dernières semaines à l’extérieur. En effet, les joueurs de Rudi Garcia restent sur six matchs consécutifs sans défaite en dehors de leurs terres. Mais après avoir été accroché par Evian-Thonon à domicile lors de la 13e journée, ils espèrent certainement un peu mieux qu’un point de leur visite dans la ville rose. Une mission à leur portée si le groupe d'Alain Casanova ne montre pas un visage différent de sa défaite (0-2) contre Auxerre lors de la dernière journée de championnat.

Vincent Fossiez @VincentFossiez