Lyon dévore Monaco et accède directement à la Ligue des Champions

Lyon dévore Monaco et accède directement à la Ligue des Champions

Publié le , modifié le

L'Olympique Lyonnais a pulvérisé l'AS Monaco (6-1) dans le choc pour la place de vice-champion de France lors de la 37e journée de Ligue 1. Grâce à ce succès, les partenaires de Lacazette, auteur d'un triblé, sont assurés de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. L'ASM, passée complètement à côté de son match et réduite à 10 pendant plus d'une heure de jeu, devra passer par les barrages.

Lyon s'est offert une victoire sérénissime sous les yeux du Prince Albert de Monaco, venu au Parc OL soutenir ses sujets. Ces derniers ont subi une véritable humiliation de la part des Rhodaniens qui ont su plier le match dès les premières minutes sans jamais desserrer leur étreinte. L'ASM, parfois à la limite du ridicule, ne méritait pas, en tout cas sur ce match, de terminer à la place de dauphin derrière le roi PSG. Avec trois points d'avance et une différence de buts abyssale par rapport à leurs rivaux du soir (+27 contre+5), les Lyonnais ont quant à eux leur billet direct pour la Ligue des Champions en poche. Au vu de leur seconde partie de saison, ce voyage est des plus logiques.

Symbole du renouveau olympien, Alexandre Lacazette termine l'exercice en boulet de canon. Deux jours après que Kevin Gameiro, un autre outsider pour une place en Bleu à l'Euro, a marqué un doublé avec Séville en Europa League, l'attaquant lyonnais s'est fendu d'un triplé retentissant qui ne pourra pas échapper à Didier Deschamps. Après l'ouverture du score de Ghezzal consécutive à une erreur de Raggi (3e), Lacazette débute son festival en reprenant sans contrôle un centre de Darder (8e). A la dérive sur chaque offensive rhodanienne, les Monégasques sont ensuite abandonnés par Traoré, expulsé après un double carton jaune (23e). Les hommes de Jardim n'avaient certainement pas besoin de ça...

Le chemin de croix de Monaco

La suite et la fin de ce match n'est qu'une longue agonie pour les partenaires de Toulalan. Sous les yeux d'un Valbuena dubitatif, le milieu lyonnais a fait des essais physiques juste avant le coup d'envoi mais il a été jugé trop juste, les locaux régalent le Parc OL avec une troisième réalisation de Yanga Mbiwa qui n'a même pas besoin de sauter sur un corner pour marquer de la tête (3-0, 34e) ! Puis Lacazette, intenable, porte le score à 4-0 sur un ballon piqué en toute décontraction (35e). Si Carvalho sonne un semblant de révolte juste avant la pause, celle-ci est vite étouffée dès la reprise. Yanga Mbiwa y va lui aussi de son doublé (5-1, 59e) avant que Lacazette, après une partie de billard, ne signe son 21e but de la saison (6-1, 80e) pour conclure une soirée parfaite. L'attaquant de l'OL est presque assuré de terminer derrière Zlatan Ibrahimovic au classement des buteurs, tout comme son club l'est de finir derrière le PSG à la fin du championnat. 

Julien Lamotte