Lyon Montpellier Gomis Yanga Mbiwa 2011
Le Lyonnais Gomis à la lutte avec le Montpellierain Yanga-Mbiwa | AFP - Thierry Zoccolan

Lyon dans les starting-blocks

Publié le , modifié le

Avant la rencontre dimanche entre le leader Montpellier et Nice (17h), l'Olympique lyonnais a l'opportunité, samedi, de prendre les commandes de la Ligue 1 en cas de victoire à Dijon. Après un nul et une défaite, Toulouse et Saint-Etienne vont tenter de se rassurer respectivement à Caen et face à Lille. Pour Marseille, la réception de Rennes sera peut-être l'occasion d'accrocher une première victoire en championnat.

Invaincu depuis le début de la saison et qualifié en Ligue des Champions, Lyon surfe sur la bonne vague depuis début août. Deux victoires et deux matches nuls ont permis aux hommes de Rémi Garde de se hisser sur la seconde marche du podium en L1. Le dernier succès en date, face au leader montpelliérain, a encore ajouté une bonne dose de confiance au collectif lyonnais. C'est dans cet excellent d'état d'esprit que l'OL va se rendre, samedi, à Dijon. Avec la ferme intention d'engranger trois points supplémentaires. Une nouvelle victoire donnerait à Lyon les rênes du championnat, les Héraultais ne squattant le fauteuil de leader que pour un seul petit point. Pour cette 5e journée, les Gones devront cependant se passer des services de l'attaquant international argentin Lisandro Lopez, victime d'une entorse. Cris et Gourcuff ne seront pas non plus du voyage. Ces absences ne devraient toutefois pas empêcher les Lyonnais de surclasser une formation dijonnaise fraîchement promue et auteur d'une entame de saison difficile. Si les Bourguignons ont su redresser la barre en alignant trois succès consécutifs face à Lorient (2-0), Evian (1-0) et en Coupe de la Ligue contre Valenciennes (3-2), le challenge face à Lyon, septuple champion de France, restera difficile à relever. 

Pour Toulouse, en panne depuis maintenant trois semaines, le déplacement à Caen pourrait également s'avérer compliqué. Le TFC reste sur deux défaites à domicile et un nul à l'extérieur toutes compétitions confondues. De leur côté, les Normands connaissent aussi quelques désillusions en championnat (deux revers) mais se sont récemment rattrapés en se qualifiant pour les huitièmes de finale de Coupe de la Ligue (3-2 face à Brest). Cette rencontre sera l'occasion pour l'attaquant Pierre-Alain Frau d'effectuer son retour après trois matches passés à l'infirmerie en raison d'une contracture à la cuisse. Alain Casanova devrait, pour sa part, retrouver trois de ses joueurs majeurs, à savoir Abdennour, Didot et Sirieix. Mais cela suffira-t-il pour ramener trois points du stade Malherbe ? Rien n'est moins sûr d'autant que l'an passé, cette même affiche s'était soldée par un score de parité (1-1).

A Saint-Etienne, l'heure est au doute avant d'aborder la 5e journée. Les Verts n'ont en effet pris qu'un point au cours de leur deux derniers matches de championnat et vont donc devoir se ressaisir. Heureusement, la Coupe de la Ligue a été source de satisfaction puisque les troupes de Christophe Galtier se sont qualifiées pour les huitièmes de finale aux dépens de Bordeaux. Une bonne chose avant de recevoir Lille, et sa nouvelle star Joe Cole, bien décidé à enchaîner une troisième victoire de rang. 

Dans les autres rencontres, Bordeaux et surtout Marseille tenteront de rectifier le tir après un début de saison médiocre. Les Girondins, vainqueurs de Valenciennes lors de la 4e journée, essaiera de confirmer son regain d'énergie face à Evian. Les Olympiens recevront Rennes avec l'espoir de s'offrir leur première victoire de la saison en championnat. En bas de tableau, la lanterne rouge Valenciennes sera opposé à Ajaccio, également en position de relégable.

Isabelle Trancoën