Cornet
Cornet explose de joie après avoir ouvert le score : l'OL réalise l'exploit du mois en Ligue 1! | Stephane Guiochon/PHOTOPQR/LE PROGRES

Lyon brise l’incroyable série du PSG et monte sur le podium

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain ne terminera pas la saison invaincu! Après 36 matches sans défaite en Championnat, le club de la capitale s’est incliné ce dimanche face à un très bon Olympique Lyonnais (2-1), qui a fait la différence en première mi-temps grâce à une réalisation de Cornet et un but exceptionnel de Darder. A la faveur de cet exploit, les Rhodaniens montent sur le podium.

Depuis le 5 mars 2015, le PSG était intouchable sur la scène hexagonale. Il n'avait pas perdu le moindre match dans une compétition française, avait remporté 23 de ses 25 derniers matches et ne s'était pas incliné cette saison en Championnat. Mais ça, c'était avant. Avant que le leader de L1 ne rencontre un Olympique Lyonnais survolté, ce dimanche au Parc OL, et ne subisse un premier revers face à un club français cette saison. "Ils nous ont marché dessus", a osé résumer Laurent Blanc au micro de Canal+.

Le chef d'oeuvre de Darder

Il est vrai que le PSG, d’ordinaire si impressionnant en attaque, a eu toutes les peines du monde à inquiéter Anthony Lopes en première période. Il s’est montré beaucoup plus fringant en fin de rencontre, mais le break avait alors déjà été réussi par l’OL. Maxwell Cornet avait ouvert le score dès la 13e minute, après un joli crochet sur Gregory Van der Wiel, avant que Sergi Darder, juste avant de rentrer aux vestiaires, ne réussisse l’un des chefs d’œuvres de la saison, inscrivant le but du K.O après avoir réussi un coup du sombrero sur Thiago Silva (45e+2).

La réaction du PSG, privé ce soir de Marco Verratti et Angel Di Mari,a était beaucoup trop timide, et surtout trop tardive. Il a eu besoin des entrées de Javier Pastore à la mi-temps (à la place de Benjamin Stambouli), puis de Blaise Matuidi (à la place d'Adrien Rabiot) pour retrouver des airs de cador européen, et pour réduire le score par l’intermédiaire de Lucas (51e). Mais cela n’a pas suffi à ce Paris en demi-teinte, trop tendres et clairement moins impliqués que des Lyonnais surmotivés.

Lyon taquine Monaco

Ce revers n’est pas gravissime pour le club de la capitale, qui reste leader avec 23 points d’avance sur son dauphin, et qui a déjà l’esprit tourné vers le match contre Chelsea, dans dix jours en 8e de finale retour de la Ligue des champions. En revanche, pour Lyon, cette victoire fait figure d’énorme bol d’air puisque les Gones remontent à la troisième place du classement, à la faveur d’une meilleure différence de buts que Caen. La lutte pour le titre est déjà jouée : en revanche, celle pour les places européennes est plus tendue que jamais.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer