Luis Suarez FC Barcelone
L'attaquant du FC Barcelone, Luis Suarez, n'a pas assez de doigts pour compter tous ses buts ! | AFP - ALBERT LLOP

Luis Suarez risque une suspension pour ses insultes contre l'Espanyol

Publié le , modifié le

Luis Suarez risque trois matches de suspension pour son comportement lors du huitième de finale de Coupe du Roi entre le Barca et le voisin catalan, l'Espanyol. L'Uruguayen aurait qualifié de "déchets" ses adversaires et a déclenché une bagarre à l'issue de la rencontre.

Depuis ses débuts avec le FC Barcelone en octobre 2014, Luis Suarez s'était tenu. Pas de scandale, ni de morsure. NOn seulement des buts et une complémentarité et une entente parfaites avec Messi et Neymar. Mais mercredi soir, le derby de la Catalogne entre l'Espanyol et le FC Barcelone était trop nerveux pour que l'attaquant s'en sorte sans encombre. Fougueux et remonté durant la rencontre, Suarez a continué son comportement provocateur d'après l'arbitre de la rencontre Juan Martinez Munuera. "Alors que les joueurs de l'Espanyol montaient les marches du tunnel vers  les vestiaires, il (Suarez) les attendait et s'en est pris à eux, répétant: 'Je suis là, je vous attends, venez. Vous êtes des déchets'", a-t-il relaté dans son rapport. "Cela a provoqué un affrontement entre des joueurs des deux clubs, forçant le personnel de sécurité présent et le staff des deux équipes à intervenir",  a-t-il poursuivi.

L'Espanyol a terminé à neuf

La rencontre, remportée par le FC Barcelone (4-1), s'était déroulée dans une ambiance électrique, les joueurs de  l'Espanyol Barcelone terminant à neuf après les exclusions d'Hernan Pérez (72e)  et Pape Diop (76e), alors qu'un mauvais geste du gardien Pau Lopez sur Lionel Messi n'avait pas été relevé par l'arbitre. "Les limites sont fixées par les arbitres pour que ce soit du football, pas du football américain", avait d'ailleurs ironisé l'entraîneur blaugrana Luis Enrique à l'issue de la rencontre. Si la sanction de trois matches se confirme, ça serait la première pour Suarez depuis ses débuts en Catalogne il y a 18 mois. Avant cela, il avait connu quatre longues suspensions pour plusieurs dérapages au cours de sa carrière : trois pour avoir mordu des adversaires (la dernière fois pour une durée de quatre mois après s'en être pris à l'Italien Giorgio Chiellini lors du Mondial-2014) et une pour des propos racistes à l'encontre du défenseur français Patrice Evra.