Lorraine ou l'OM ?

Lorraine ou l'OM ?

Publié le , modifié le

Marseille, dans une spirale ascendante, se déplace à Nancy en match avancé de la 19e journée de Ligue 1. Les Lorrains, qui restent un succès à Caen (1-2), veulent boucler l'année 2011 sur une victoire supplémentaire afin de passer l'hiver un peu plus au chaud.

"Tout le monde a besoin de souffler mais on a eu une semaine entière. Moi aussi j’ai besoin de souffler mais il y a un match à Nancy". Didier Deschamps, l'entraîneur de Marseille, attend la trêve avec impatience et c'est peu dire qu'il se serait bien passé de ce déplacement périlleux dans le froid lorrain. Et ce d'autant plus que, comme le souligne le coach olympien, "ce sera une bataille car il y a toujours du répondant chez nos adversaires quand ils jouent l’OM". Le club phocéen , qui reste sur une dynamique positive en championnat, agrémentée par la qualification en Ligue des Champions, tire pourtant un peu la langue en cette fin d'année, comme en atteste son succès à l'arraché face à Lorient le week-end dernier (2-1).

"Il y a encore beaucoup d’équipes devant nous" Didier Deschamps

Après une entame catastrophique, l'OM a aujourd'hui réintégré la partie supérieur du tableau mais Deschamps ne veut pas s'arrêter là, d'autant que, devant, on ne lambine pas. "On a 28 points aujourd’hui, au maximum on peut en avoir 31 mais ça ne sera pas simple à Nancy. Mais la différence avec l’an passé, c’est qu’il y a encore beaucoup d’équipes devant nous et elles ont un rythme plus élevé que l’an passé". D'où l'intérêt de s'imposer sur le terrain synthétique lorrain. Pas simple dans la mesure où les Phocéens seront privés de Benoît Cheyrou, suspendu. En contrepartie, l'OM récupère Andre Ayew, qui a purgé sa peine face à Lorient et qui pourrait pousser son frère Jordan sur le banc. Didier Deschamps pourrait également profiter de cette rencontre pour tenter, une nouvelle fois, de relancer Lucho. La dernière chance pour l'Argentin ?

Jean Fernandez n'a pas ces soucis pour composer son onze de départ, l'entraîneur de Nancy devant aligner la même équipe que celle qui s'est imposée samedi dernier à Caen (1-2). Un deuxième succès de rang, qui plus est contre Marseille, offrirait un peu de répit aux Lorrains, en même temps qu'un beau cadeau de Noël avant l'heure! "Ne plus être relégables fait beaucoup de bien. Mais il reste un match. On voulait prendre les trois points à Caen sinon ça allait devenir trop compliqué. Maintenant que c'est fait, il faut faire une bonne prestation parce qu'on aimerait être encore mieux au classement à la trêve", déclare Reynald Lemaître à Reuters. Et d'ajouter, matois, "on a gagné contre Paris au Parc des Princes (1-0) alors que personne ne nous voyait le faire. Alors pourquoi ne pas gagner contre Marseille?"  

Julien Lamotte