Trémoulinas (Bordeaux) à la lutte avec Aliadière (Lorient)
Trémoulinas (Bordeaux) à la lutte avec Aliadière (Lorient) | JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Lorient tient le choc, Rennes s'effondre

Publié le , modifié le

Les rencontres de la soirée samedi, comptant pour la 30e journée de Ligue 1 n'ont pas permis aux prétendants à l'Europe de faire le moindre break sur leurs poursuivants. Lorient a cependant tenu le choc partageant les points à Bordeaux (1-1). Un nul qui n'arrange personne. De son côté, Rennes a sans doute abandonné ses derniers espoirs européens en s'inclinant sur sa pelouse devant Nancy (2-0).

A Chaban-Delmas, Bordeaux a attendu les 10 dernières minutes et un but de Ludovic Obraniak pour égaliser face à Lorient. Les hommes de Christian Gourcuff avaient ouvert le score par Jérémy Aliadière. Les Lorientais et Bordelais conservent ainsi leur huitième et neuvième  place respective. "Tant qu'on ne  gagne pas les matches, on ne peut pas espérer beaucoup plus haut. Il faut se  donner les moyens de ses objectifs et en 1re mi-temps j'attendais mieux au niveau de l'envie, de la volonté. Il faut qu'on soit un peu plus méchants dans  les deux surfaces. Si on n'a pas plus d'agressivité mentale on ne peut pas espérer revenir sur les quatre premiers. On en est loin", a analysé Francis Gillot.

Si les deux clubs font du sur place, Nancy, grâce à son succès, grimpe un peu au classement. Les hommes de Patrick Gabriel abandonnent la dernière place à Troyes. Ils ont déjà pris 16 points depuis le début de la phase retour, contre 11sur l'ensemble des matches aller, et peuvent à ce rythme sérieusement croire à  un maintien qui paraissait impossible fin décembre. "Ce sont trois points qui nous rapprochent du bonheur, du moins du peloton  devant nous. Espérons que les résultats de demain (dimanche) seront bons pour  nous. On a toujours 98% de chances de descendre, car c'était ce qui était  annoncé le 11 janvier (début de la phase retour)", a déclaré le technicien lorrain.

Ayasse et Bakar ont été les bourreaux d'une équipe de Rennes qui n'a plus gagné depuis un mois et demi (une victoire à Toulouse 2-0). Sur les six dernières journées, les hommes d'Antonetti n'ont pris que 2 points. Reims et Evian Thonon-Gaillard, qui se sont séparés sur un nul (2-2), sont pour l'instant sauvés mais restent mathématiquement sous la menace. Les Rémois menaient 2-0 avant de craquer, réduits à dix. La soirée a été belle pour le jeune Nsikulu auteur de l'égalisation dans les arrêts de jeu pour sa première apparition en Ligue 1. 

Etincelant Thauvin

Pour s'éloigner de la zone rouge, Bastia a fait un grand pas en allant l'emporter à Valenciennes (4-3), en marquant le but de la victoire dans les dernières minutes par le jeune Thauvin, auteur d'un doublé. Le futur joueur de Lilles a d'ailleurs régalé sur son deuxième but en réalisant un déboulé de plus de 50 mètres avant d'aller tromper Penneteau. "En ce moment, tout me réussit, je profite de la période et je  savoure. Espérons que ça continue le plus longtemps possible, mais je sais qu'à  un moment donné, je vais avoir une baisse", a-t-il concédé. Toifilou Maoulida a lui aussi réalisé un doublé. "On voulait cette troisième victoire à l'extérieur, c'est une  condition nécessaire à notre maintien, mais pas suffisante", a assuré Frédéric Hantz, l'entraîneur bastiais après le match. "Nous, on est  dans une période comme ça et VA est plutôt en non réussite. Il y a des périodes  comme ça où on a du mal à expliquer pourquoi on prend des buts. Valenciennes  est dans cette période, c'est ce qui l'empêche d'avoir de la fluidité dans le  jeu. On l'a ressenti et ça nous a permis de toujours rester dans le match, même  en étant menés".

Valenciennes, a confirmé qu'elle était la  plus mauvaise équipe des matches retour en s'inclinant une nouvelle fois, la 12e cette saison. Les Nordistes s'éloignent de la première partie du tableau, où revient  Toulouse qui a fait une bonne opération en allant gagner (3-2) à Ajaccio, avec un doublé de Capoue. La situation est aussi très serrée dans la deuxième partie, puisque entre Brest, premier relégable qui recevra Lille dimanche, et Ajaccio, il n'y a que quatre points. 

Les résultats de la 30e journée de Ligue 1

Christian Grégoire