valbuena om 092012
Mathieu Valbuena | MAXPPP-Marchi

L'OM veut garder le cap

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille se rend sur le terrain de la lanterne rouge, Troyes, avec l'objectif de conforter sa place de leader, à l'occasion du match de clôture de la neuvième journée de Ligue 1. Plus tôt, Lyon accueille Brest avec l'ambition de conserver sa place sur le podium, tandis que la Corse assistera à son derby entre Ajaccio et Bastia.

Avec un Mathieu Valbuena "revenu heureux" de ses matches avec l'équipe de France, les Phocéens viseront ni plus ni moins que les trois points de la victoire face à la très modeste équipe de Troyes. Six défaites et deux nuls au compteur face à six victoires, un nul et une seule défaite, autant dire que cette rencontre s'annonce compliquée pour l'Estac que l'on annonce d'ores et déjà en Ligue 2 la saison prochaine. En 13 déplacements sur le terrain de Troyes, les Olympiens se sont imposés à cinq reprises, enregistrant autant de matches nuls pour seulement trois défaites.

"On ne sera pas favori, on le sait", reconnait Benjamin Nivet. "Marseille est plus fort, mais en football, tout est possible, au contraire de ce qui se passe dans les autres sports collectifs. En Coupe de France, il arrive qu’une équipe de CFA élimine une équipe de Ligue 1. On sait tout de même qu’on devra faire un gros match si on veut battre Marseille", a indiqué le milieu de terrain troyen.

Lyon jouera le titre... la saison prochaine

Cela devrait être plus compliqué pour Lyon, opposé à Brest. Cinq points séparent les deux équipes et dans la tête des Lyonnais, la victoire est primordiale. Milan Bisevac qui affirme que son club a pour ambition d'être champion la saison prochaine, considère que Brest est "un adversaire à prendre au sérieux. On devra faire preuve de solidarité et récolter les trois points. Gardons la défaite de Bordeaux à l’esprit et soyons attentifs", a-t-il expliqué.

Cette neuvième journée sera également l'occasion d'assister à un derby de passionnés. Le Stade Jean-François-Coty accueillera en effet le Sporting Club de Bastia. Un petit point sépare actuellement les deux équipes de l'Ile de Beauté qui ont bien du mal à trouver un juste équilibre entre une attaque en berne (celle d'Ajaccio avec six buts inscrits) et une défense désopilante (celle de Bastia avec 20 buts encaissés). A noter qu'une minute de silence sera observée en mémoire de Maître Antoine Sollacaro, ancien bâtonnier d'Ajaccio et avocat de l'ACA, qui a été assassiné mardi.

Romain Bonte