L'OM, toujours maudit à domicile, concède le nul contre Toulouse

L'OM, toujours maudit à domicile, concède le nul contre Toulouse

Publié le , modifié le

L’Olympique de Marseille a manqué une nouvelle occasion de se rapprocher des places européennes en concédant le match nul (1-1) sur sa pelouse maudite du stade Vélodrome, ce dimanche. Il s'agit du 12e match sans victoire dans son antre pour l'OM (9 nuls, 3 défaites) depuis octobre. Les Phocéens ont gâché une multitude de ballons de but au cours de la première période. Les visiteurs, opportunistes, ont ouvert la marque grâce au précis Ben Yedder (55e) avant que Fletcher ne réponde à un quart d’heure de la fin. Les deux équipes auraient pu l’emporter en fin de match en profitant d’erreurs de défense mais le score est resté inchangé. Au classement, l’OM est englué dans la seconde moitié du tableau alors que le TFC file vers la Ligue 2 malgré son courage.

Le Téfécé se procurait la première occasion du match dès la 3e minute : Ben Yedder décalait Somalia qui centrait en retrait pour Didot dont la volée du droit passait à côté de la cage olympienne. L’OM réagissait au quart d’heure avec une belle action collective conclue par Batshuayi qui manquait toutefois son plat du pied face au but. Dans la foulée, Manquillo déborde côté gauche avant de centrer au premier poteau où Diop se montrait plus prompt que Batshuayi. Quelques minutes plus tard, une tête de Cabella frôlait le cadre. Puis un tir puissant de l’ancien joueur de Newcastle obligeait Lafont à une belle parade (27e). Toulouse répliquait avec une tentative de Ben Yedder qui sollicitait Mandanda, très sûr.

Lafont écoeure les attaquants phocéens

Mais les Marseillais continuaient de dominer cette rencontre avec de nouveau un tir signé Michy Batshuayi sur lequel le jeune Lafont était impérial (30e). Puis Nkoudou accélérait au milieu du terrain avant de décocher une frappe du droit puissante qui passait juste à côté du poteau gauche de Lafont. Le gardien toulousain sauvait ensuite les siens sur un tir de Cabella à bout portant, préservant ce score de parité très flatteur pour les Violet et Blanc. Juste avant la pause, Cabella effectauit un beau numéro dans la surface adverse mais son centre en retrait était repoussé par Lafont… sur Nkoudou qui butait à son tour sur la défense des visiteurs (44e). L’OM n’était clairement pas en réussite. Les Phocéens avaient nettement dominé les débats sans pouvoir conclure par maladresse.

Fletcher réplique à Ben Yedder

Dès l’entame de la seconde période, après le remplacement de Diarra par Barrada, Marseille remettait la pression sur la surface adverse : Barrada centrait pour Fletcher qui se décalait pour tirer du gauche, mais Lafont s’interposait de nouveau (51e). Mais coup de théâtre, c’est le TFC qui ouvrait finalement le score : bien lancé par Didot, Ben Yedder croisait parfaitement son tir du gauche pour tromper Mandanda (0-1, 55e). Les 41 000 spectateurs du stade Vélodrome étaient abasourdis devant tant de déveine.

Assommés par ce coup du sort, les hommes de Michel mettaient un bon quart d’heure à s’en remettre à l’image de Rolando qui écopait d’un avertissement pour un tacle dangereux sur Moubandje (58e). A force d’abnégation, l’OM parvenait à recoller au score à la 75e, Fletecher reprenant un ballon mal dégagé par Lafont sur un centre vicieux de Barrada. Le tir de l’Ecossais était dévié dans le but toulousain par Somalia, malchanceux sur ce coup-là (1-1).

Vexé, Toulouse se remettait à l’ouvrage et s’offrait deux énormes occasions de reprendre l’avantage. D’abord par Bodiger qui contraignait Mandanda à une belle parade (77e), ensuite sur un tir contrée de Trejo sur lequel le gardien international effectuait un arrêt splendide avant que le centre tir de Ben Yedder lèche la ligne de but (81e). Malgré une ultime occasion des locaux, Batshuayi butant de nouveau sur l'excellent Lafont, le tableau d'affichage ne changeait plus. Le "chat noir du père Michel" avait encore sévi au Vélodrome. Une fois de plus. Une fois de trop ?

Grégory Jouin @GregoryJouin