MARSEILLE GIGNAC LEMINA
Lemina et Gignac peuvent exulter: ils sont toujours dans la course au titre. | BORIS HORVAT / AFP

L’OM sur les bases de 2009-2010, saison de son dernier titre

Publié le , modifié le

Marseille, actuellement deuxième du championnat derrière Lyon, et devant le PSG, reçoit Reims dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Si les Phocéens sont actuellement dans une mauvaise passe, ils restent dangereux dans la course au titre. Et l’Olympique de Marseille est actuellement sur les mêmes bases que son dernier titre, obtenu à l’issue de la saison 2009-2010.

Alors que les Olympiens connaissent actuellement une petite baisse de régime, ils n’en restent pas moins sur le podium. Et donc potentiellement qualifiés pour la Ligue des champions. Mais aussi toujours dans la lutte pour le titre, face à Lyon et Paris. C’était également leur place à l’issue de la 24e journée de la saison 2009-2010 : l’OM était alors troisième, avec trois points de moins qu’à l’heure actuelle. Depuis cette période, à chaque fois que le club phocéen s’est retrouvé sur le podium à ce stade de la compétition, il a fini sur la boîte à la fin de la saison. La tendance se confirme puisqu’ils n’étaient que cinquièmes l’an dernier, et qu’ils ont terminé l’année à la sixième place.

Les six dernières saisons de l'OM, à la 24e journée

| Create infographics

Par contre, et c’est ce qui différencie les hommes de Bielsa des derniers Olympiens à avoir empoché le titre, les coéquipiers de Gignac sont plus efficaces à domicile (deuxièmes, avec 11 victoires pour seulement une défaite) qu’en 2009-2010. Par contre à l’extérieur les Olympiens ne sont pas aussi efficaces qu’attendus, puisqu’ils ne sont que sixièmes, à la même place que lors de la saison 2011-2012, qu’ils avaient terminé… en dixième position ! 

| Create infographics

Ce ne sont évidemment que des chiffres, mais la ressemblance entre le parcours de cette saison et celui de la dernière victoire sur le classement de Ligue 1 est assez frappante. Et ce, même concernant le nombre de buts marqués ou encaissés (44/23 cette saison, 43/26 en 2009-2010). Le championnat est encore loin d’être terminé, et beaucoup de choses peuvent encore changer. Mais une chose est sûre : pour l’instant, l’Olympique de Marseille est sur les mêmes bases qu’en 2009-2010, et espère confirmer la tendance face à Reims, ce soir.