Briand et Grenier
Jimmy Briand et Clément Greniet ont marqué les trois buts de l'EAG, ce vendredi soir. | AFP

L'OM accroché à Guingamp au terme d'un match fou

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a été tenu en échec par Guingamp (3-3) vendredi en ouverture de la 37e journée de L1, au terme d'une rencontre à rebondissement, et très ouverte, que les Marseillais ont terminé à neuf.

L'équipe marseillaise pouvait doubler Monaco 3e avec 74 points et Lyon, 2e avec 75, en cas de succès lors de ce match avancé à sa demande, mais elle a manqué l'occasion et reste 4e avec 74 points. Elle a surtout pris un petit coup au moral, alors qu'elle avait besoin de confiance avant sa finale européenne mercredi prochain. Il faut dire qu'ils ont eu affaire à des Guingampais bien décidés à ne rien galvauder, dans une partie complètement folle, marquée par un doublé et une passe décisive de Florian Thauvin, une expulsion de Steve Mandanda et un record de Jimmy Briand, devenu le meilleur buteur de l'En-Avant en Ligue 1.

Les hommes de Rudi Garcia avaient pourtant fait ce qu'il fallait en prenant la direction des opérations, et menaient 2-0 après un quart d'heure de jeu, avant de perdre le fil de la rencontre et de laisser les Guingampais reprendre confiance.  Thauvin a placé rapidement l'OM sur orbite en offrant l'ouverture du score d'un centre parfait au deuxième de la tête (0-1, 2), avant de doubler la mise, d'une autre tête, acrobatique, sur un centre dosé du troisième larron (0-2, 14).

Une histoire de penalty(s)

Peut-être grisés par cet avantage rapide, les Phocéens ont laissé l'initiative à des Guingampais combatifs. Kamara s'est interposé sur un centre de Marcus Thuram et une frappe de Jordan Ikoko, avant que Mandanda ne boxe une tentative de Lucas Deaux et ne bloque un tir à ras de terre de Clément Grenier.  Mais à force de plier, les hommes de Garcia ont cédé, d'abord sur une reprise de Grenier, après un tir sur l'équerre de la cage par Briand (1-2, 42) puis sur un penalty très bien tiré par le même Grenier, consécutif à une main d'Ocampos (2-2, 52).

Le match a alors basculé dans l'irrationnel, Kalle Johnsson sortant une manchette incroyable sur une tentative de près de Morgan Sanson, avant que Briand ne cadre pas une reprise au point de pénalty Mais quelques minutes plus tard, Briand feintait Sertic et partait seul au but. Dribblé, Mandanda se jetait dans ses pieds, concédant un penalty et se voyant octroyer un carton rouge (64). Briand, lui, ne faisait pas de sentiment et donnait l'avantage aux rouge et noir (3-2, 70).
Loin de se désunir, Marseille repartait à l'attaque et égalisait d'une jolie reprise de Thauvin (3-3, 81).

Les dernières minutes étaient tendues, surtout après la sortie de Bouna Sarr, touché à une épaule, l'OM, alors réduit à neuf, laissant passer plusieurs balles de match, mais gardant aussi son résultat grâce à un sauvetage d'Amavi sur sa ligne de but.

France tv sport @francetvsport