L’OM reprend le pouvoir

L’OM reprend le pouvoir

Publié le , modifié le

Doublé par le PSG vingt-quatre heures plus tôt, l’Olympique de Marseille n’a pas tardé à lui répondre en s’imposant ce dimanche face à Metz (3-1). Grâce à André-Pierre Gignac (43e), André Ayew (59e) et Dimitri Payet (90e+1), les Phocéens décrochent un huitième succès de rang au Vélodrome et se réinstallent sur le trône de la Ligue 1.

Cet OM-là a du caractère. Quelques instants après avoir repris les rênes du classement en s'imposant face à Metz (3-1), les Marseillais s'empressaient de calmer les analyses les plus enflammées. "On a moins maîtrisé notre match que d’habitude", lâchait Dimitri Payet. "Pour la suite, ça ne suffira pas", renchérissait Rod Fanni. Les hommes de Marcelo Bielsa ont faim, et si tout est encore loin d'être parfait, ils se donnent clairement les moyens d'assouvir leur appétit. 

Payet meilleur passeur du Championnat 

Face à une formation messine plutôt timide, les locaux ont en effet concédé plusieurs occasions et ont même été cueillis à froid par Florent Malouda au retour des vestiaires (46e). Mais ils n'ont jamais rompu, prenant d'abord leur envol grâce à une jolie tête d'André-Pierre Gignac (43e), puis relançant la machine par l'intermédiaire d'André Ayew, qui reprenait une jolie frappe de Romao renvoyée par le poteau (59e). Dimitri Payet, déjà auteur d'une passe décisive (7 au total cette saison), s'occupait de boucler l'affaire d'une petite balle piquée déposée dans le petit filet de Carrasso (90e+1). 

Les Olympiens poursuivent donc leur dynamique à domicile, où ils ont désormais remporté leurs huit dernières rencontres. La semaine de récupération qui les attend leur permettra d'affronter Monaco, dimanche prochain, dans les meilleures dispositions. Pour faire durer le mano a mano avec le PSG, lequel pourrait bien animer la saison pendant un bon petit bout de temps...

André-Pierre Gignac (au micro de Canal+ ): "Être champions serait un véritable exploit, mais on ne va pas s'enflammer. Ce résultat contre Metz est dû à nos efforts quotidiens et ce qu'on donne sur les terrains, on sort lessivés du terrain. Les images du coach qui saute de joie sont superbes. Notre jeu demande beaucoup d'efforts, le pressing est sur tout le terrain. Ce soir on a fait beaucoup d'efforts mais pas toujours les bons. Mais à la fin on prend les 3 points et on repasse devant le PSG. Je travaille pour l'équipe. Je m'en voulais par rapport aux occasions ratées contre Lorient. C'était un match sans, là c'était avec. Si vous saviez le jeu de tête qu'on fait à l'entraînement, si je progresse dans ce secteur, c'est grâce à lui, au coach. Avec Marcelo Bielsa tout est différent, pour mon avenir, ça comptera dans ma réflexion. Je me donne jusqu'à la fin de saison pour prendre ma décision".

OM - Metz : le film du match à revivre (3-1)

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer