Basa Ayew Lille Marseille
Basa (Lille) et Ayew (Marseille) à la lutte | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L'OM rejoint Paris

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille est revenue à hauteur du Paris Saint-Germain, en tête de la Ligue 1, à la faveur d'un succès 1-0 sur Lille, dans le match de clôture de la 14e journée. Le PSG reste devant grâce à une meilleure différence de buts (+ 13 contre +6), mais l'OM a un match en moins. En supériorité numérique après l'expulsion de Balmont juste avant la pause, le club phocéen a fait la différence grâce à un but signé Jordan Ayew.

Avant le début de cette rencontre, l'OM pointait au cinquième rang, et le Losc au neuvième, les deux clubs n'étant pourtant séparés que de trois points. Après sa désillusion en Ligue Europa, Marseille devait se recentrer sur la L1, d'autant qu'avec un tel resserrement en tête du classement, le moindre faux pas pouvait coûter cher.

Les gardiens paradent

C'était pourtant les Lillois qui prenaient le jeu en main lors des premiers instants de la partie. Mandanda avait du pain sur la planche dès la deuxième minute avec deux centres coup sur coup qui se terminaient par une tête trop croisée de Roux. Cinq minutes plus tard, le portier marseillais s'illustrait sur une belle parade à la suite d'une frappe de Martin (7e). Malgré la domination lilloise, les Phocéens allaient se procurer l'occasion la plus franche à la suite d'une véritable partie de billard, partie au cours de laquelle Landreau a démontré son talent face à quatre tirs à bout portant (12e).

Barton ne fait pas semblant

Barton s'essuyait non pas le pied mais bien le talon sur le pied de Balmont et s'en sortait très bien avec un assez clément carton jaune adressé par Laurent Duhamel (22e). Peu après, Jordan Ayew reprenait victorieusement un centre de Kaboré mais son but était invalidé pour une position de hors jeu. A deux secondes de la fin du temps réglementaire de la première période, Payet enveloppait un centre au millimètre pour Roux qui reprenait parfaitement de la tête, mais Mandanda détournait des deux pieds et sauvait une nouvelle fois les siens.

Et Balmont prend un rouge

Peu après, Balmont accrochait de la main Valbuena qui filait au but sur le côté gauche, l'attaquant marseillais en rajoutait comme trop souvent, et l'arbitre sortait le rouge juste avant la pause (0-0)… En supériorité numérique et soutenus par le Vélodrome, les hommes d'Elie Baup repartaient gonflés à bloc et il ne fallait attendre qu'une petite minute pour voir Jordan Ayew trompé de la tête Landreau sur un centre signé Valbuena (1-0, 46e).

Marseille gère

Les Lillois sentaient que le vent avait clairement tourné, et tentaient tant bien que mal de résister à dix contre onze. Le jeu se musclait quelque peu et les cartons jaunes se multipliaient (déjà sept et un rouge en une heure de jeu). Le Losc ne manquait pas de mordant pour autant et Roux ratait de peu l'égalisation à la suite d'un beau service de Martin. Mais Mandanda veillait au grain et détournait le cuir du bras gauche (60e). Sentant que la victoire n'était pas encore totalement scellée, les Marseillais repartaient de plus belle et Barton s'essayait à une belle frappe qui passait non loin du cadre adverse (68e). Malgré les changements opérés par Rudi Garcia, le score restait en faveur de l'OM qui grâce à ce court succès (1-0) rejoignait le PSG en tête du championnat.

Déclarations :

Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "C'est une défaite cruelle car on a fait un très bon match, rien à voir avec notre précédent déplacement (défaire 2-0 à Lorient, ndlr). Le problème c'est qu'on a eu suffisamment d'actions pour marquer et pour ne pas revenir bredouille de ce déplacement. L'exclusion est un fait de jeu qui a pesé lourd dans la décision. Même si on est tombé sur l'un des gardiens de l'équipe de France, avec plus d'adresse on aurait pu marquer. Il n'y a pas eu que ça (l'exclusion, ndlr) de litigieux dans ce match, il y a eu beaucoup de cartons jaunes sur des engagements. Balmont s'en tire bien en n'étant pas blessé gravement. C'est un match de haut niveau donc il y a de l'engagement mais il y a un directeur de jeu pour assurer la sécurité des joueurs et le spectacle. Je suis content de ce qu'ont montré mes joueurs mais on perd Balmont pour mercredi (contre Bastia en Coupe de la Ligue, ndlr). On est à la 14e journée ce soir, on avait l'occasion de revenir dans les 5 premières places, on est en partie responsable. Il ne faut pas avoir autant d'occasions de buts pour marquer. Ce soir on a fait un très bon match, un match de haut de tableau. Au niveau du classement des buteurs, personne n'apparaît chez nous. Maintenant, on se procure des occasions de buts donc le jour où l'adresse et la chance sourira... Martin a délivré de bonnes passes, malheureusement il n'a pas pu convertir l'occasion qu'il a eue en début de match, mais tout le monde a été à un très bon niveau ce soir".

Romain Bonte