L'OM poursuit sa thérapie contre Evian

L'OM poursuit sa thérapie contre Evian

Publié le , modifié le

Incapable de s'imposer depuis la 15e journée, l'Olympique de Marseille a retrouvé le goût de la victoire sur la pelouse d'Evian TG lors de la 20e journée de Ligue 1 (1-2). Comme lors de leurs deux dernières sorties en Championnat, les Marseillais ont concédé l'ouverture du score. Mais cette fois, Cheyrou et Gignac leur ont offert les trois points quand ils n'en avaient obtenu qu'un face à Lyon et Bordeaux.

L'OM prend toujours des buts, concède toujours de nombreuses occasions et manque de maîtrise. Mais l'OM a réappris à gagner. Sous la coupe de José Anigo, les Olympiens comptent deux victoires en Coupe de France et de la Ligue, deux matchs nuls en Championnat et désormais un succès, pour une seule défaite en Ligue des champions contre Dortmund. S'il n'a pas résolu les problèmes défensifs du club provençal, l'entraîneur/directeur sportif lui a rendu une âme. En mettant les anciens du club devant leurs responsabilités, celui qui a pris place sur le banc depuis début décembre a fait mouche. A Evian, c'est eux qui ont fait la différence. Clin d'oeil du destin, l'ancien Marseillais Modou Sougou a ouvert le score sur corner de la tête à la 15e minute (1-0). Sur l'action précédente, le Sénégalais avait manqué l'immanquable sur un service de Barbosa sur coup-franc.

Khalifa, Gignac, Thauvin, trio d'enfer

L'OM est aussi faible sur coup de pied arrêtés défensifs que fort dans sa tête. Sept minutes passent avant la superbe égalisation de Benoît Cheyrou. A 25 mètres, le milieu de terrain fait parler son pied gauche soyeux pour enrouler une merveille de frappe dans la lucarne de Laquait (1-1). Seize minutes plus tard, son ami André-Pierre Gignac conclut un beau mouvement collectif de la tête à la réception d'un service caviar de Florian Thauvin (1-2). Portés par l'international Espoirs et Khalifa, sifflé par son ancien public, les Ciel et Blanc ne relâchent pas leurs efforts. A la 52e minute, le Tunisien s'essaie à la frappe lointaine. Seule la transversale l'empêche de fêter son 2e but sous ses nouvelles couleurs depuis l'été. Auteur de son 9e but en Ligue 1 cette saison, APG reprend le flambeau mais ni son coup de tête ni sa reprise de volée ne trouvent les filets adverses. 

Mandanda décisif

Côté verre à moitié plein, les Marseillais se sont créés de nombreuses opportunités. Côté verre à moitié vide, ils en ont beaucoup concédées. Pour son retour dans la cage olympienne, Steve Mandanda a sauvé ses troupes sur une erreur de Romao (23e), une reprise de Sougou (57e) et un coup de tête bien placé de Wass (82e). Dans les derniers instants, l'OM a souffert pour conserver ces trois points importantissimes dans la course au podium, qu'ils envisagent toujours. Cinquièmes, les Provençaux reviennent à deux points de Saint-Etienne et à 8 unités de Lille qui joue ce soir. Si la situation s'améliore à Marseille, elle se dégrade sérieusement à Evian. Les hommes de Pascal Dupraz sont défaits pour la troisième fois consécutives et n'ont plus que trois unités d'avance sur Valenciennes, premier relégable...

Les résultats de la 20e journée de L1
L
e classement de L1

Jerome Carrere