Valbuena, Gignac, OM
Mathieu Valbuena et André-Pierre Gignac | PHILIPPE HUGUEN / AFP

L’OM offrira-t-il le titre au PSG ?

Publié le , modifié le

En cas de défaite face à Toulouse samedi (17h), l’OM pourrait offrir le titre de champion de France au PSG. Le club de la capitale n’aurait même plus besoin d’une victoire face à l’Olympique lyonnais dimanche pour être sacré. Mais Marseille, à la lutte pour arracher la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions, compte bien surfer sur sa vague de succès.

Marseille va-t-il encore retarder le sacre du PSG ? C’est tout l’enjeu de cette 36 journée de Ligue 1. En recevant Toulouse au Vélodrome, Mathieu Valbuena et les siens peuvent consolider leur deuxième place, directement qualificative pour la C1, et empêcher dans le même temps Paris de décrocher son troisième sacre de champion de France sans jouer. Un petit plaisir que ne bouderait pas l’ennemi honnis des joueurs de la capitale.

L’entraîneur de Marseille, Elie Baup, le reconnaît. Si près du but, il ne faut pas que son équipe baisse les bras. "Il faut  qu'on soit prêt car la ligne d'arrivée n'est pas loin." Et l’homme à la casquette sait quoi s’attendre face à Toulouse. Même si  leurs adversaires n’ont plus rien à gagner en cette fin de saison, ils restent sur une bonne dynamique. "Les  Toulousains viennent de faire une performance conséquente contre Lille  (victoire 4-2). Ils ont changé leur défense, en passant à 3 défenseurs  centraux. Ils vont la maintenir, ça a bien fonctionné, il faut donc bien se préparer."

Les Toulousains invaincus depuis 2006 au Vélodrome

En cas de succès, les Phocéens obligeraient le PSG à s’imposer dimanche face à Lyon pour être titré. Surtout, ils maintiendraient un écart conséquent avec l’OL, troisième avec quatre points de retard. Retarder le titre de Paris, voilà à quoi postule l’OM. Car pour ce qui est du titre, Baup s’accorde à reconnaître que les carottes sont cuites : "Ils ont toujours 7 pts d'avance..." reconnaît, réaliste. 

 

Les Bleus et Blancs semblent tout avoir en leur faveur pour s’imposer. L’horaire de 17h semble leur convenir à ravir. Depuis le début de l’année, ils ont obtenu six victoires et un nul lorsqu’ils ont été programmés sur ce créneau ! Mais les joueurs de la ville rose ne vont pas s’en laisser compter. C’est en tout cas le message de leur entraîneur, Alain Casanova. "Il ne faudra pas se rendre à Marseille avec la  suffisance d'une belle victoire face à Lille. Marseille est une équipe solide,  très réaliste et efficace dans ce qu'elle fait. Nous avons envie de confirmer notre bon match face à Lille et puis nous  avons un rôle d'arbitre à respecter", a-t-il ajouté. Surtout, une statistique plaide en la faveur de ses joueurs. Depuis 2006-2007 et une défaite (3-0), ils ne se sont plus inclinés au Vélodrome. L’histoire se répétera-t-elle une fois de plus ?