L'OM n'aime pas les petits

L'OM n'aime pas les petits

Publié le , modifié le

Cinquième défaite consécutive pour l'OM, huitième but pour le PSG dans les dernières minutes, Lorient renoue avec le succès tandis que Montpellier voit sa belle série s'interrompre: voici les faits à retenir de la 28e journée de Ligue 1.

Le match du jour: ASSE-Lyon

Il faut remonter à 1994 pour trouver trace d'une victoire de Saint-Etienne sur Lyon à Geoffroy-Guichard. Et il faudra encore attendre. La faute à un ancien Vert, Bafétimbi Gomis, auteur du but victorieux (1-0, 80e) de ce 104e derby rhodanien, 10 minutes après avoir fait son apparition sur le terrain. Une frappe puissante, légèrement détournée, et un hommage à son comparse en équipe de France, Eric Abidal. L'international tricolore, pour célébrer son but, est allé déposer sur une chaise un maillot lyonnais floqué de l'ancien Gone prochainement opéré du foie. Gomis confirme ainsi son potentiel de bête noire de l'ASSE avec ce cinquième but en quatre confrontations en championnat, le troisième en autant de matches dans le Chaudron. Grâce à ce succès, Lyon (4e) dépasse désormais son grand rival au classement à la différence de buts (+9 contre +5).

La stat: 8.

Avec l'égalisation de Jallet dans les arrêts de jeu (90+1), le PSG a désormais inscrit huit buts au-delà de la 89e minute cette saison. Cela lui a surtout rapporté cinq précieux points supplémentaires lors des cinq derniers matches. Les Parisiens étaient plutôt partis pour subir leur premier revers à Caen en six déplacements. Mais Javier Pastore, sur un but plein de réussite après un ballon mal renvoyé par la défense, puis Jallet ont répondu aux buts de l'ex-Parisien Pierre-Alain Frau et Thomas Hertaux, symboles d'un Stade Malherbe dominateur, mais pas récompensé de ses efforts. Au contraire, c'est Paris qui creuse un peu plus l'écart sur la concurrence.

Le réveil du jour: Lorient

Fin de série catastrophique pour Lorient. Les Merlus ont renoué avec la victoire après une disette de trois mois et demie et 12 matches sans succès, la plus longue de leur histoire parmi l'élite. Leur victime expiatoire n'est autre que le voisin brestois. Ce sont pourtant les visiteurs qui avaient ouvert la marque par Ben Basat (11e), confirmant ainsi les difficultés lorientaises dans les confrontations régionales (24% de victoires face à Brest, Guingamp et Rennes). Mais quoi de mieux que le SB29 pour sonner le réveil, un club qui s'était toujours incliné au Moustoir lors de ses quatre dernières visites. Ecuéla Manga de la tête, puis Monnet-Paquet d'une frappe limpide offraient la victoire aux locaux (2-1). Ce succès permet aux hommes de Christian Gourcuff de s'éloigner de la zone rouge (12e) et de dépasser au passage leurs visiteurs du soir (13e).

Le fait du jour: Marseille n'aime pas les petits

Après Evian et Ajaccio, Dijon s'est, lui aussi offert le scalp de Marseille. L'OM est ainsi devenu la première équipe cette saison à s'incliner face aux trois promus. Au Vélodrome, les Phocéens ont subi leur cinquième revers consécutif en Ligue 1, le sixième toutes compétitions confondues. Pourtant, Rémy avait rapidement mis les siens sur la bonne voie en transformant un penalty (1-0, 11e). Mais Sankharé et Kakuba (1-2) permettaient à Dijon de poursuivre sa série de matches avec au moins un but au compteur (11), plus longue série en cours, et de sortir de la zone rouge (15e).

La décla: René Girard (entraîneur Montpellier)

"A douze contre neuf, c'est compliqué. Sur notre bonne fin de match, c'est comme cela, on n'a pas le choix, c'est l'orgueil. Finir à dix peut-être... mais finir à neuf, je pense que c'est vraiment très sévère. La première exclusion est logique, la seconde n'est pas justifiée pour ma part". René Girard avait de quoi être furieux après les expulsions d'Hilton en première période et Stambouli avant l'heure de jeu. A neuf contre 11, Montpellier s'est incliné 1-0 à Nancy. C'est le premier revers des Héraultais à Marcel-Picot en six déplacements. L'ASNL met également un terme à l'invincibilité de son adversaire en 2012.

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS