Maxwell (PSG)
Maxwell (PSG) | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

L'OM, le PSG et Lyon ont manqué de reprise

Publié le , modifié le

Que ce soit lors du week-end de Coupe de France ou pour la 20e journée du championnat, les cadors ont affiché un niveau très moyen. Une remise en question s'impose.

Tout le monde s'accorde à dire que le titre ne peut leur échapper. Pourtant, en ce début d'année, l'Olympique Lyonnais, le Paris-Saint-Germain et l'Olympique de Marseille ne possèdent pas un rendement en adéquation avec leur potentiel. Les trois équipes se cherchent alors que le mercato bat son plein. La situation diffère cependant entre les trois prétendants, Paris ayant davantage de pression que ses deux concurrents directs.

Lyon focalisé sur le championnat

A tout seigneur, tout honneur. Leader de la Ligue 1 avec deux points d'avance sur le PSG et trois sur l'OM, l'OL effectue un parcours remarquable par rapport à ce qui était pressenti en août dernier. L'élimination d'entrée en Coupe de France (défaite aux tirs au but contre Epinal) n'a pas trop plombé la formation entraînée par Rémi Garde qui a assuré l'essentiel en s'imposant –dans la douleur- à Troyes (2-1) samedi. Les Gones restent en course en Europa Ligue (ils affronteront Tottenham en 16e de finale fin février) mais ils maintiennent d'abord l'objectif affiché par le président Aulas, à savoir un ticket pour la Ligue des champions (et si possible en terminant dans les deux premiers).

Paris ne doit plus s'égarer

Dauphin de Lyon au classement, le PSG marque le pas après un fructueux mois de décembre. Les hommes de Carlo Ancelotti ont souffert pour éliminer Arras (CFA2) en Coupe de France avant de buter sur la défense à cinq d'Ajaccio (0-0) comme ils avaient déjà buté sur celle de Bordeaux en début de saison. Paris a clairement le meilleur effectif mais il est attendu de pied ferme par tous ses adversaires qui font de cette rencontre un match de gala. Qualifié pour les 8e de finale de la C1 (il affrontera le FC Valence avec une bonne chance de passer), le club de la capitale affiche régulièrement son ambition d'être sacré champion de France en mai prochain. Tout autre résultat serait un cuisant échec pour son coach italien et pour Leonardo, un an après le titre surprise de Montpellier.

Marseille le plus menacé

La pression est évidemment moins grande à Marseille. Les supporters phocéens ne s'attendaient pas à voir leur club se mêler à la course au titre après un dernier exercice compliqué (10e). Eliminés de deux compétitions sur quatre (Coupe de la Ligue et Europa Ligue), les joueurs d'Elie Baup ont repris difficilement avec une qualification après prolongation en Coupe de France (2-1 face à Guingamp) puis un échec à Sochaux dimanche soir (3-1) qui a montré leurs limites actuelles. Les Olympiens ont déjà perdu six fois en championnat (contre trois fois seulement pour Lyon et Paris). Ils espèrent conserver jusqu'au bout leur place sur le podium afin de retrouver la Ligue des champions en fin de saison même s'il faut ensuite en passer par des tours préliminaires. Ils savent touefois qu'ils n'ont pas énormément de marge sur leurs poursuivants, Bordeaux, Nice et Rennes en tête.