L'OM fait le plein de confiance, l'OL cale à domicile

L'OM fait le plein de confiance, l'OL cale à domicile

Publié le , modifié le

Après son succès 4-1 face à Leverkusen, l'Olympique de Marseille a signé un deuxième succès en match amical face au Benfica Lisbonne 2-1. La patte Bielsa, nouveau coach du club phocéen, est pour le moment bénéfique. De son côté, Lyon a concédé un nul à domicile face à Séville 0-0.

Le Stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand avait fait le plein -10 000 spectateurs- pour cette rencontre alléchante. Thauvin s'est procuré la première occasion, mais n'a pas trouvé la faille face à Moraes. Si le début de rencontre penchait en faveur des Marseillais, plutôt séduisants dans le secteur offensif, les contres portugais donnaient du fil à retordre à lune défense de l'OM en manque de repères. C'est d'ailleurs ce qui a coûté un but aux hommes de Bielsa, lorsqu'à la 13ème minute, Romao et Lucas Mendes se sont percutés, et Gaitan a saisi l'occasion pour tromper Samba d'une frappe croisée.

Gignac et Batshuayi buteurs

Gignac parvenait à égaliser sur une tête décroisée (21e, 1-1). Après quelques cartons jaunes distribués ça et là, Michy Batshuayi qui était entré en jeu après la pause n'allait pas tarder à s'illustrer à la suite d'une ouverture splendide de Payet. Batshuayi réussissait un crochet puis frappait dans le petit filet pour donner l'avantage à son équipe peu avant l'heure de jeu. Quelques minutes plus tard, le milieu du Benfica Jara était expulsé pour un geste dangereux sur Payet. Le score en restait là, et l'OM pouvait savourer son deuxième succès d'affilée.

Alessandrini: "peut-être un effet Bielsa"

"On a fait un  très bon match, avec un peu plus de rigueur, un peu plus d'affinités entre les  joueurs", a déclaré Romain Alessandrini. "Mais il ne faut pas s'enflammer, on va continuer à bosser pour bien préparer notre championnat", a indiqué la nouvelle recrue phocéenne, visiblement satisfait de son coach. "Peut-être qu'il y a un effet Bielsa. On travaille pour des résultats, le coach nous enseigne beaucoup de choses au niveau  tactique et sur les coups de pied arrêtés. Il demande énormément de choses,  beaucoup de rigueur, beaucoup de pressing... C'est un jeu qui demande beaucoup  d'efforts, mais il faut les faire. On voit qu'on fait de belles choses contre  de belles écuries européennes, donc c'est encourageant", a-t-il conclu.

Lyon domine Séville sans marquer

A Gerland, les spectateurs lyonnais ont pu assisté au retour de Yoann Gourcuff, absent des trois premières rencontres de préparation. Blessé jusqu'alors à la cheville, le meneur de jeu est entré en jeu à la 65e minute à la place du jeune Nabil Fekir. Les Espagnols qui n'ont repris les entraînement que depuis peu de temps, n'ont pu que subir le jeu. Suite au large succès des Rhodaniens face Shakhtar Donetsk (4-1), cette équipe lyonnaise a une nouvelle fois démontré qu'elle possédait une attaque de qualité emmenée notamment par Yattara et Lacazette. Mais le score est finalement resté nul et vierge.

Romain Bonte