Vélodrome de Marseille
Le Stade Vélodrome au coeur de Marseille | AFP

L’OM est-il une bonne affaire ?

Publié le , modifié le

En grande difficulté en ce moment, l’Olympique de Marseille est officiellement à la vente depuis Mercredi. L’OM, qui demeure un club reconnu en Europe, peut-il intéresser un éventuel investisseur ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Une chose est sûre : l'OM n’est pas un club comme les autres. Alors, l'OM : bonne affaire ou pas ? Francetvsport pèse le pour et le contre.

Pour

  • Marseille est le seul club français ayant remporté la Ligue des Champions (en 1993). L’Olympique de Marseille possède d’ailleurs un grand palmarès et une histoire forte qui font de ce club, l’une des marques les plus populaires en France.

  • La ferveur est grande dans la cité phocéenne. Le club possède la 2e meilleure affluence de Ligue 1 avec plus de 30 000 abonnés. Le stade Vélodrome a, d’ailleurs été récemment rénové d’une toute nouvelle toiture et compte désormais 67 000 places.

  • Les supporteurs n’ont plus la main mise sur la vente des abonnements. Depuis 25 ans cela représentait un réel manque à gagner pour le club qui a récemment repris cette commercialisation.

Contre

  • Le club est au plus mal sur le plan sportif et sa situation économique est floue. En début de saison, Vincent Labrune déclarait l’OM être « un club sain ». Pourtant Margarita Louis-Dreyfus n’a cessé de combler les dettes au cours des dernières années.

  • Le nombre d’actifs du club est faible, le stade Vélodrome par exemple, n’appartient pas au club mais à la ville. L’actif principal de l’OM est son centre de formation.

  • L’OM ne touchera rien sur les départs de ses cadres en fin de contrat, cet été. Mandanda, Nkoulou et Lassana Diarra devraient partir. Les nombreux joueurs prêtés devraient aussi quitter le club (Cabella, Thauvin, Manquillo…). Il faudra donc reconstruire quasiment l’intégralité de l’équipe.

Quoi qu'il en soit, la vente ne devrait pas se faire avant l’été. Plusieurs investisseurs seraient intéressés mais rien de concret à ce jour. Seul un supporter passionné a fait naître une cagnotte en ligne afin de récolter les fonds pour racheter l’Olympique de Marseille. En quelques jours, 1 600 000 euros ont été récoltés. De quoi donner des idées aux supporters marseillais à la façon des « socios » du FC Barcelone.