Ca discute dans les rangs olympiens
Didier Deschamps discute avec ses joueurs au Vélodrome | BORIS HORVAT / AFP

L'OM en eaux troubles

Publié le , modifié le

Lanterne rouge de Ligue 1 après six journées, Marseille est au bord du gouffre avant de recevoir Evian-Thonon-Gaillard. Tout autre résultat qu'une victoire face au promu savoyard serait mal venu et pourrait mettre le feu aux poudres. Si Didier Deschamps ne semble pas menacé, l'orage gronde bel et bien. Aux antipodes des Phocéens, Lyon défendra sa première place à Caen. Ses dauphins Montpellier et Toulouse joueront eux respectivement à Ajaccio et St-Etienne.

Deux Coupes de la Ligue (2010 et 2011) et une titre de champion de Ligue 1 (2009-2010) en deux saisons, c'est peut-être ce qui sauve la tête de Didier Deschamps. Et un gros contrat qu'il serait coûteux de casser... Avec trois petits points et aucune victoire au compteur, l'OM vit un début d'exercice cauchemardesque. Dès lors, on ne parle plus de titre sur le Vieux-Port (Lyon est 11 pts devant, Lille et Paris à 8 pts) mais seulement de démarrer enfin ce championnat. "Le titre, on va l'oublier complètement pour l'instant, sinon vous allez  croire que je me fous de votre g... Aujourd'hui, on ne fait plus peur", a expliqué le capitaine Steve Mandanda.

La réception d'ETG mercredi au Vélodrome pourrait permettre aux Phocéens d'engranger une première victoire. Auteurs d'un bon nul face au PSG dimanche (2-2), les Savoyards ont toutefois dans l'idée de faire douter un peu plus ces têtes marseillaises. Didier Deschamps en appelle donc au "caractère, à l'orgueil,  à la fierté" de ses troupes. "Pour s'en sortir, il faut beaucoup de qualités morales et  mentales", a martelé le coach de l'OM. J'y crois, je ne lâche pas". De ses buts, Steve Mandanda exhorte lui aussi ses coéquipiers à passer à l'action. "Vu notre situation, personne n'est en droit de se plaindre. On n'a pas  besoin d'états d'âme ou de +conneries+ de ce genre."

Dans le haut du tableau, les trois premiers du classement se déplacent avec l'ambition de prolonger leur bail sur le podium. Pour son retour en tête de la L1, Lyon sera très attendu à Caen. De leur côté, Montpellier (sans Dernis et Jeunechamp) et Toulouse se déplaceront à Ajaccio et St-Etienne. Décisif dans le derby de la Garonne, Emmanuel Rivière va retrouver un Chaudron refroidi par les dernières défaites stéphanoises contre Sochaux, Lille et Lorient. Confrontés à de gros problèmes défensifs, des blessures et des suspensions, les Verts ont déjà rangé leur bel habit d'été au placard. Il faut remettre le bleu de chauffe... En cas de défaite des ténors, Paris, Lorient et Rennes seront à l'affût à condition de s'imposer respectivement aux dépens de Nice, Auxerre et Sochaux.