Konstantinos Mitroglou Marseille Caen 05112017
Konstantinos Mitroglou tente une reprise de volée | AFP

L'OM dégoûte Caen et regoûte au podium

Publié le , modifié le

En attendant le résultat de Lyon qui se rend à Saint-Etienne, l'Olympique de Marseille se replace provisoirement en troisième position du championnat à la faveur d'un large succès sur Caen (5-0). Devant leur public, les Phocéens ont parfaitement maîtrisé cette rencontre comptant pour la 12e journée de Ligue 1. Un but chanceux de Gustavo avant la pause a mis les hommes de Rudi Garciasur les bons rails. Puis Thauvin auteur d'un doublé (47e, 81e), Sanson (52e) et Mitroglou (76e) ont alourdi la marque. Caen est passé totalement au travers de son match et reste 7e.

L'OM reste invaincu depuis sept rencontres (5 succès et 2 nuls). Les Phocéens sont rapidement passés à l'action et offrant un jeu offensif attrayant, peut-être facilité par la défense à trois centraux de Patrice Garande. En première période, les Marseillais n'ont marqué qu'un but -chanceux- par Gustavo, mais ont totalement dominé la rencontre avec 79% de possession de balle ! Malgré l'absence de Dimitri Payet (élongation), l'OM s'est montré inventif et Morgan Sanson s'est montré très à l'aise en meneur de jeu. Il a offert le but du break à Thauvin et marqué dans le soupirail celui du 3-0. Il compterait une passe décisive de plus si Mitroglou n'avait pas perdu son duel avec Rémy Vercoutre sur son excellent lancement dans la profondeur (34e). S'il a fini par marquer, le Grec qui s'est montré souvent maladroit, n'était pas vraiment dans un grand jour.

Evra dans le viseur des supporteurs

"Flotov" a signé le 2-0 sur une action où Mitroglou s'est encore emmêlé les pinceaux, puis Sanson le 3-0. Et le Grec a fini par marquer, de la tête, sur un centre parfait de Thauvin, son premier but au Vélodrome. Puis sa frappe un peu molle repoussée par Vercoutre a permis à l'international de signer un doublé et de rejoindre Clinton Njie en tête des buteurs olympiens (5 buts). A noter que lors de cette rencontre, de nombreux supporteurs marseillais s'en sont pris à Patrice Evra. "This game is over", pouvait-on lire sur une banderole, pastichant le slogan "I love this game" du défenseur de l'OM, fautif d'avoir frappé un "supporteur" qui l'avait insulté à Guimaraes, jeudi avant un match d'Europa League. Plusieurs chants à l'encontre du joueur ont également été entendus. "Tu t'es cru au-dessus de l'insitution OM et de ses supporters, nous ne te voulons plus sous nos couleurs: Evra casse-toi", a-t-on également lu sur une banderole. Evra qui se trouve dans l'attente d'un entretien disciplinaire, a été mis à pied par son club.

francetv sport @francetvsport