Mathieu Valbuena (Marseille) tente de déborder Jordan Loties (Nancy)
Mathieu Valbuena (Marseille) tente de déborder Jordan Loties (Nancy) | JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

L'OM dans le Top 5 !

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a pris provisoirement la 5e place du classement à la faveur de sa victoire sur Nancy (3-1) à Marcel-Picot. Les hommes de Didier Deschamps ont ouvert le score grâce à l'inévitable Mathieu Valbuena (18e) avant l'égalisation signée Lemaître (37e). Mbia a redonné l'avantage aux siens (41e) avant que Lucho ne "tue" le match dans les arrêts de jeu. Les fêtes de Noël se passeront bien sur le Vieux Port.

Mine de rien, l'OM avance à un rythme de champion. Depuis neuf matches, les Olympiens ont pris 22 points sur 29 et ils semblent avoir retrouvé une grande force mentale. Qualifiés pour les huitièmes de finale de la Liogue des champions, ils comptent également deux points de plus que la saison dernière à la trêve des confiseurs (31 contre 29). Ce mardi à Nancy, l'OM a dominé son sujet même si les locaux peuvent crier à l'injustice pour un penalty non sifflé en fin de rencontre.  Avec cette victoire, Marseille dépasse Saint-Etienne, Toulouse et Rennes,  qui peuvent toutefois reprendre leurs places en fonction de leurs résultats  mercredi.

Valbuena de nouveau décisif

La première occasion du match était lorraine, une tête lobée de Niculae qui passait au dessus de la cage phocéenne suite à un bon centre du remuant Bakar. Mais ce sont les Marseillais qui ouvraient la marque la fin du premier quart d'heure: à vingt cinq mètres du but, Mathieu Valbuena accélérait, sollicitait le une-deux avec Loïc Rémy qui lui remettait parfaitement dans la course. Le "petit" trompait Ndy Assembé d'un tir à ras du poteau (0-1, 18e). Le troisième but en moins de trois semaines pour le milieu de terrain olympien après Dortmund et Lorient.

Nancy parvenait à égaliser à la 37e: Karaboué, dans l'axe du terrain, servait Jean Calvé côté droit; le centre du latéral de l'ASNL trouvait la tête de Lemaître –de retour d'une position de hors-jeu- qui trompait Mandanda d'une tête croisée imparable (1-1). Dans la foulée, Marseille reprenait l'avantage sur une tête plongeante splendide de Mbia consécutive à un centre travaillé de Morgan Amalfitano (1-2, 42e). Deux minutes plus tard, André Ayew se voyait logiquement refuser un but pour hors-jeu sur l'offrande de l'ancien Lorientais, très en verve. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce court avantage à l'OM.

Penalty refusé pour Nancy

Dès l'entame de la seconde période, Nancy tentait de revenir au score. Andre Luiz, d'une magnifique tête qui prenait la direction de la lucarne, obligeait Mandanda à une superbe claquette (49e). Sept minutes plus tard, Moukandjo tentait sa chance des 25 mètres mais son tir passait à côté du but phocéen. A la 58e, l'arbitre Monsieur Lannoy refusait le but de Stéphane Mbia qui s'était aidé de la min avant de fusiller Ndy Assembé. A un quart d'heure de la fin, Mandanda sauvait encore l'OM sur une tête signée Niculae. Le match devenait plus hâché avec de nombreuses fautes de part et d'autre dont une de Loties assez sévère qui aurait pu lui valoir le rouge, le joueur ayant déjà écopé d'un avertissement.

Dans la foulée, les hommes de Jean Fernandez réclamaient un penalty mais l'arbitre, à tort, ne sifflait pas pour la faute de Morel sur Moukandjo (76e). Le match devenait électrique. A la 83e, Moukandjo reprenait au dessus une remise de la tête de Jo-gook. Dans les ultimes minutes, Valbuena manquait de peu d'aggraver la marque, sa reprise du gauche passant juste à côté de la cage adverse. Mais dans les arrêts de jeu, Valbuena offrait à Lucho, seul dans la surface, le ballon du troisième but (1-3). Qu'on se le dise, l'OM est de retour !

Déclarations :

Jean Fernandez (entraîneur de Nancy): "On avait une très bonne équipe en face. On a fait une bonne première mi-temps, le seul regret est de prendre le but du 2-1 aussi vite. On a un peu baissé en seconde, la sortie de Karaboué nous a été préjudiciable, mais il avait une douleur derrière la cuisse. Moukandjo a fait une bonne entrée et aurait pu obtenir un penalty. Le score est un peu lourd, vu la physionomie du match. On a essayé de donner le maximum, mais deux matches en quatre jours, c'était difficile pour nous sur le plan physique. On a fait des erreurs individuelles, mais c'est aussi le lot depuis le début de la saison. Le mercato ? La priorité, c'est derrière".

Grégory Jouin @GregoryJouin