Marseille et Toulouse se sont neutralisés au Stadium
Marseille et Toulouse se sont neutralisés au Stadium | REMY GABALDA / AFP

L'OM cale face à Toulouse et continue de piétiner

Publié le , modifié le

Mis sous pression par Bordeaux dans la course pour la 5e place, l'Olympique de Marseille ne suit pas le rythme. Tenu en échec par Toulouse (0-0), les joueurs de Rudi Garcia enchainent un troisième match nul consécutif et pointent à un point des Girondins. Toulouse grimpe à la 8e place avec 41 points.

C’est ce qu’on peut appeler un anniversaire un poil gâché. Pour les 80 ans du Toulouse Football Club et sous les yeux de Beto Marcico, Wissam Ben Yedder ou Yannick Stopyra. , le public du Stadium aura eu le soleil mais pas vraiment de quoi s’enflammer avec un bon 0-0 des familles, le septième cette saison pour chacune des deux équipes. Personne ne fait mieux en Ligue 1. Dans la lignée de ses deux matches nuls insipides face à Lille (0-0, le 17 mars) et Dijon (1-1, le 1er avril), l’OM n’a pratiquement rien montré d’enthousiasmant et est pour le moment bien loin d’avoir le visage d’une équipe candidate à l’Europe. Les Toulousains ont eu les occasions pour faire la différence mais pourront maudire leur maladresse et un Yohann Pelé encore une fois bouillant.

Car comme souvent ces dernières semaines, le gardien phocéen a été le seul joueur au niveau au sein d’une équipe marseillaise peu flamboyante, notamment lors du premier acte. Par trois fois devant Braithwaite (11e), Delort (15e) puis Jean (25e), Pelé s’est montré décisif pour maintenir son équipe à flot. De l’autre côté du terrain, alors que Sanson avait lancé la première banderille d’une frappe trop enlevée (7e), Lafont passe lui un après-midi bien tranquille sur les bords de la Garonne.

Malgré Payet, l'OM ne trouve pas la faille

Gêné par la capacité des Toulousains à se projeter vers l’avant, Rudi Garcia décide de changer ses plans à la pause. Exit Maxime Lopez, le coach phocéen lance Zambo Anguissa pour donner du poids au milieu de terrain provençal. Un choix payant puisque l’OM finit par se montrer enfin dangereux en jouant un cran plus haut. Sous l’impulsion d’un Dimitri Payet dans les bons coups, les Marseillais squattent les 30 mètres des hommes de Pascal Dupraz et le Réunionnais est tout près de donner l'avantage mais Lafont veille (51e, 71e) ou le cadre se dérobe comme sur ce coup-franc qui frôle la lucarne toulousaine (84e).

Marseille a laissé passé sa chance alors que Braithwaite par deux fois (63e, 66e) aurait pu donner une victoire que les Toulousains n'auraient pas forcément volé face à des Olympiens trop fébriles défensivement et trop brouillons offensivement. L'OM laisse Bordeaux seul cinquième et devra se montrer bien meilleur dans le sprint final pour espérer décrocher un ticket pour l'Europe en fin de saison. 

Mathieu Aellen