L'OM bute sur Toulouse

L'OM bute sur Toulouse

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a concédé un nul 2-2 face à Toulouse lors du match de clôture de la 23e journée de Ligue 1. Le club phocéen rate l'occasion de se recoller au peloton de tête, tandis que le Téfécé s'éloigne un peu de la zone rouge. Avec la défaite de Lille, et le nul de Monaco, Paris et Saint-Etienne profitent le plus de cette journée.

La défaite de Lille à Nice (1-0) quelques heures plus tôt a peut-être mis plus de pression que prévue sur les épaules des joueurs marseillais. Conscients qu'ils avaient un bon coup à jouer, les hommes de José Anigo ont toutefois parfaitement bien géré l'entame du match, ouvrant la marque après seulement sept minutes, Payet profitant d'un très bon travail de Valbuena pour tromper Boucher d'une frappe croisée (1-0, 7e). Alors que les supporteurs marseillais célébraient encore l'ouverture du score, Ben Yedder refroidissait l'ambiance du Vélodrome en égalisant sur corner (1-1, 11e).

Les Toulousains, toujours très à l'aise à l'extérieur, faisaient preuve d'une remarquable sérénité balle au pied. S'appuyant sur un milieu de terrain extrêmement appliqué, le Téfécé donnait bien du mal à l'OM. Mais poussé par son public, l'équipe phocéenne allait reprendre l'avantage grâce au coup de rein de Gignac qui prenait de vitesse son vis-à-vis et adressait un centre millimétré que reprenait victorieusement un Valbuena toujours à l'affût (2-1, 40e).

Le rythme restait soutenu, et Marseille sentait bien que la partie était encore loin d'être jouée. Braithwaite adressait une première alerte au locaux, mais Thauvin sur sa ligne, veillait au grain. Quelques minutes plus tard, Mandanda se voyait trompé sur une sortie hasardeuse, et cette fois, la défense ne pouvait rien contre la tête de Aurier (2-2, 59e). De nouveau douchés, les Marseillais accusaient cette fois le coup, et les derniers changements tactiques n'y faisaient rien. Toulouse signait sa troisième victoire à l'extérieure d'affilée, et l'OM pouvait s'en vouloir.

Romain Bonte