L1 marseille gignac joie 5022011
Gignac en forme | AFP-Horvat

L'OM au forceps, Rennes s'offre Paris

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain s'est incliné 1-0 à Rennes samedi, lors de la 22e journée de L1, tandis que l'OM est venu à bout d'Arles-Avignon sur un but de Gignac. Succès important également pour Saint-Etienne sur Montpellier 2-1. Caen replonge après une défaite 2-0 face à Lorient, tandis que Lens a concédé un nul 1-1 face à Valenciennes dans le seul derby de la soirée. Nice retrouve des couleurs après avoir battu Sochaux 1-0.

Le match du jour: Rennes - Paris SG (1-0)
Battu à Rennes (1-0) sur un joli but de Brahimi,  le Paris SG laisse l'opportunité à Lille - qui joue dimanche à Auxerre - de s'échapper en tête de la L1, les Bretons terminant sur une note positive une semaine difficile - Défaite à Sochaux en  championnat le week-end dernier (1-5), et contre Reims donc (3-4 a.p.). Au classement, l'équipe de Frédéric Antonetti - exclu par l'arbitre juste  avant la mi-temps pour contestation - rejoint Paris, toujours 2e avec 37 pts, seulement devancée à la différence de buts. Les deux formations sont désormais  à quatre points du leader lillois...

Le retour gagnant: Ayité (Brest – Nancy 2-1)
Jonathan Ayité était parti de Brest il y a deux ans après avoir "ciré" le banc du club breton. Ses prestations de l'époque n'avaient pas vraiment convaincu, avec six buts pour 35 rencontres de L2, mais le garçon a pris une nouvelle dimension, et n'a pas manqué de le faire savoir pour sa première réapparition sous le maillot de Brest. Le buteur togolais a en effet ouvert la marque face à Nancy juste avant la pause. Sur un centre de Grougi, Ayité, bien placé au deuxième poteau, n'avait plus qu'à ajuster sa tête. Et malgré un but contre son camp d'Apanga, Best s'en est sorti grâce à un deuxième but signé Grougi à deux minutes de la fin.

La récidive caennaise (Caen – Lorient 0-2)
Les trois mois cauchemardesque de Caen ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Du moins, les supporteurs normands l'espèrent. Car après une belle série de trois victoires en quatre rencontres, l'équipe de Franck Dumas est repartie dans ses travers. Lorient est allé chercher les trois points du succès grâce à un but d'Amalfitano (22e) et un deuxième de l'incontournable Gameiro à quatre minutes de la fin.

Le derby: Lens - Valenciennes (1-1)
Il en fallait un, ce sera cette fois Lens – Valenciennes. Après le premier derby du nord perdu la semaine passée face à Lille 1-0, les Sang et Or remettaient le couvert pour un nouveau duel entre voisins, cette fois face à une équipe de VA ayant tout autant besoin de points. Et c'est finalement sur un score de parité que les deux formations du nord se sont quittées, Dossevi répondant à Jemaa (37e), trois minutes plus tard.

Le chiffre: et de trois pour Gignac ! (Marseille - Arles-Avignon 1-0)
Arrivé sur la Canebière pour faire parler la poudre, André-Pierre Gignac n'a pas connu tout le succès espéré. Ce samedi soir face à la lanterne rouge, l'ex-buteur de Toulouse a trouvé le chemin des filets pour la troisième fois de la saison, un bien triste bilan pour un buteur, mais une performance qui permet à l'OM de rester au contact du groupe de tête. Sur une passe de Brandao, suite à un beau décalage de Lucho, l'international français a trompé –sans trembler- Merville à la 55e minute. Didier Deschamps est toutefois soulagé de voir son buteur retrouver un peu de confiance.

La bonne opération: Montpellier - Saint-Etienne 1-2
Avec un classement si resserré en haut de tableau, la rencontre opposant Montpellier à Saint-Etienne, respectivement 6 et 7e avant le début de cette 22e journée, n'était pas à prendre à la légère. Et les Verts, revigorés par leur succès sur Toulouse, s'est imposé une nouvelle fois. Ce n'est donc pas Dimitri Payet –puni en CFA- qui a fait virevolter l'ASSE, mais Rivière, qui a réalisé un doublé en 25 minutes. Après trois succès d'affilée, Montpellier s'incline, et ce, malgré la réduction du score de Martin.

Fin de série noire: Nice – Sochaux 1-0
Cinq matches sans victoire pour l'OGC Nice. La dernière victoire des hommes d'Eric Roy remontait déjà au 5 décembre, face à l'Olympique de Marseille (1-0). Depuis, si le Gym a enchaîné les succès en Coupe de France, dont un sur l'Olympique Lyonnais (1-0 ap), ses résultats en Ligue 1 n'ont pas suivi. Le buteur providentiel n’est pas arrivé du côté de la côte d'azur, mais en attendant, le but du défenseur Pejcinovic –un lob de la tête sur un coup franc de Mounier- suffit à combler les Aiglons qui s'imposent 1-0. Déjà chamboulé par son élimination de la Coupe de France par Chambéry, Sochaux accuse le coup et Teddy Richert pour son retour aussi.

Les phrases du jour:
Didier Deschamps:

"Le public est libre de manifester comme il l'entend. Si à la fin il n'a  pas eu le spectacle ou le résultat, il a le droit de faire ce qu'il veut. Mais   avant et pendant, je préfère qu'il y ait un soutien inconditionnel des joueurs, cela les met dans de meilleures conditions. Les premiers touchés sont les  joueurs".

Antoine Kombouare:
"On  peut être déçu du résultat, voire même éprouver beaucoup de frustration, mais  pas sur la manière. On a six ou sept situations très franches, on a été soit  maladroit, soit on est tombé sur un Douchez en grande forme. Mais j'ai aimé la  façon dont on a joué. Je ne vais pas être inquiet parce qu'on ne pourra pas  gagner tous les matches. Moi ce qui m'intéresse, c'est le contenu".

Romain Bonte