L’OM assure enfin son maintien

L’OM assure enfin son maintien

Publié le , modifié le

Auteur d’une fin de saison chaotique, l’Olympique de Marseille aura attendu la 36e journée de Ligue 1 pour assurer son maintien. L’OM a enfin renoué avec le succès aux dépens du SCO d’Angers (1-0), grâce à un but de Michy Batshuayi. Avec 44 points (9 victoires, 17 nuls et 10 défaites), le club phocéen ne peut plus être rejoint par le Stade de Reims (36 pts), le premier relégable.

Sans la moindre victoire depuis 11 rencontres (avec 7 nuls et 4 ndéfaites), l’OM dirigé depuis une dizaine de jours par Franck Passi, a retrouvé quelques couleurs. Toujours plus à l’aise à l’extérieur (24 pts sur 51 possibles) qu’à domicile (seulement 17 pts), il lui fallait donc attendre ce déplacement sur le terrain d’Angers pour enfin renouer avec la victoire. Sous un radieux soleil angevin, ce sont pourtant les joueurs locaux qui ont obtenu la première occasion franche, avec dès la 2e minute, une tête de Yattara juste à côté des buts de Mandanda.

Un 16e but pour Batshuayi​

Mais les Phocéens n’ont pas trop tergiversé, et après avoir vendangé une première occasion (10e), Batshuayi s’est largement fait pardonner en ouvrant la marque d’une frappe croisée du droit (1-0, 24e), pour son 16e but en L1 cette saison. Malgré le soutien de son public et une meilleure possession de balle (53%), le SCO s’est heurté à une équipe de Marseille bien organisée. L’OM aurait d’ailleurs pu doubler la mise avant l’heure de jeu, lorsqu’à la suite d’un nouveau service de Fletcher, Batshuayi a raté son face à face avec Letellier.

Angers a tenté de réagir, à l’image d’un reprise de Capelle passée juste au-dessus de la barre transversale (70e). Après les divers changements effectués par les deux entraîneurs, les Angevins ont obtenu une nouvelle occasion de revenir au score, mais Ketkeophomphone, pourtant situé au point de pénalty, a raté sa frappe (78e). Stéphane Moulin a eu beau s’égosiller dans les dernières minutes pour pousser ses joueurs, le score n’a pas bougé, et l’OM a ainsi scellé son maintien pour la saison prochaine.

Romain Bonte