L'Olympique Lyonnais monte sur le podium en assommant Guingamp

L'Olympique Lyonnais monte sur le podium en assommant Guingamp

Publié le , modifié le

L'Olympique lyonnais a profité de la venue de Guingamp pour faire le plein de points en s'imposant (5-1) lors du dernier match comptant pour la 28e journée de Ligue 1. Avec un maximum de réussite dans le dernier geste, mais aussi énormément de talent et de confiance, les hommes de Bruno Génésio, grâce notamment à un doublé de Lacazette (12 buts désormais en L1), se hissent sur la troisième marche du podium, à six longueurs de Monaco.

La chance sourit aux audacieux. Quand les Lyonnais y ajoutent en plus le talent, cela donne une victoire tranquille, surtout face à une formation guingampaise qui n'a plus connu la victoire depuis cinq matches. Une semaine après être devenue la première équipe française à faire tomber le PSG cette saison, l'OL a poursuivi sur sa lancée en recevant la formation bretonne.

Dans son antre, Lyon n'a pas perdu de temps pour montrer que ce succès de prestige se révélait utile pour la confiance. Dès la 3e minute, sur une récupération de Gonalons dans la moitié de terrain adverse, Cornet filait sur le côté gauche, mais son tir en angle fermé heurtait le poteau de Lössl. La réussite voulait que le ballon revienne sur Ghezzal qui, dans un réflexe, mettait le genou pour envoyer le ballon au fond des filets (3e, 1-0). En ce début de rencontre, Darder, auteur de ce but magnifique face aux Parisiens, montrait toute sa nouvelle influence dans le jeu collectif, combinant souvent avec Ghezzal, Lacazette ou Cornet

Le doublé de Lacazette

Mais les Lyonnais se faisaient piéger sur le premier mouvement breton. Une récupération de Salibur dans les pieds d'un Morel bien peu attentif, un centre-tir du N.19 coupé intelligemment par Erding, qui effleurait le ballon dont la course se finissait dans le petit filet opposé, voilà comment Guingamp égalisait (11e, 1-1). Mais ce but n'éteignait pas le feu lyonnais, et encore moins leur réussite. Huit minutes après, sur un petit jeu entre Darder et Ghezzal, ce dernier glissait à Lacazette, mais Mathis taclait le ballon et le remettait involontairement dans la course de l'attaquant. Ce dernier bénéficiait ensuite de deux contres favorables, dont l'un sur le gardien, avant de pousser le ballon dans le but (19e, 2-1). La main-mise de l'OL était totale sur le jeu. Et un troisième but intervenait avant la pause, avec l'aide d'une belle réussite. Servi par Ghezzal alors qu'il semblait hors jeu (de très peu), Cornet filait au but, ouvrait son pied pour enrouler le ballon. Ce dernier contournait le portier guingampais, allait frapper le poteau droit, avant de revenir sur le poteau gauche avec un effet qui finissait par lui faire passer la ligne (35e, 3-1). 

Une lutte à six pour les deux premières places

Encore une fois, Lyon alliait talent et réussite dans ce match. Au retour des vestiaires, l'ancien Lyonnais Briand contraignait Lopes à sortir une belle parade (55e). Mais l'alerte était de courte durée pour la défense olympienne. Quatre minutes après, Lössl gagnait son duel avec Lacazette, et la reprise de Ghezzal était repoussée dans la surface par Martins Pereira, sans que l'arbitre n'y trouve rien à redire (59e). Ce n'était que partie remise. Sur un coup franc rentrant frappé par Ghezzal, Lössl hésitait et Lacazette en profitait pour redresser le ballon et le placer sous la jambe du gardien, pour un doublé personnel (61e). Et l'attaquant international français était pris au marquage sur un corner par Lemaitre, qui involontairement, mettait le ballon dans ses propres filets de la tête (86e, 5-1). Une occasion manquée pour le Lyonnais, pas pour son équipe... Dans le temps additionnel, Lopes gagnait deux duels successifs avec Briand et Salibur, pour parfaire la copie lyonnaise.

Avec ce cinquième succès lors des six dernières journées de championnat, Lyon continue à rêver de Ligue des Champions. L'équipe n'est qu'à six longueurs du dauphin des Parisiens, Monaco, et mène une meute de prétendants: Nice et Rennes à un point derrière, Caen à deux, Saint-Etienne à trois. Et la semaine prochaine, l'OL va à Rennes.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze