L'Olympique lyonnais à Istanbul en pleine tentative de coup d'Etat

L'Olympique lyonnais à Istanbul en pleine tentative de coup d'Etat

Publié le , modifié le

L'équipe de l'Olympique lyonnais se trouve actuellement en Turquie, à Istanbul, alors que le pays fait face à une crise majeure. Depuis la capitale Ankara, le président turc Recep Tayyip Erdogan a en effet dénoncé vendredi soir un "soulèvement d'une minorité au sein de l'armée". La chaîne publique turque de télévision a diffusé un communiqué émanant des "forces de armées turques" faisant état de la proclamation de la loi martiale et d'un couvre-feu sur l'ensemble du territoire turc.

Une partie de l'encadrement du club et 20 joueurs lyonnais ont atterri ce matin à Istanbul, la veille d'un match amical prévu face à l'équipe turque de Fenerbahçe. Les réseaux sociaux ont été coupés sur l'ensemble du territoire turc, et ni le club, ni les joueurs n'ont pour le moment été en capacité de communiquer. Pendant ce temps, le Consulat de France à Istanbul a demandé à tous les ressortissants français de ne pas sortir de leurs habitations.

Dans la soirée de vendredi, un groupe de putchistes au sein de l'armée turque a affirmé avoir pris le pouvoir. Une violente explosion a été entendue à Ankara tandis que des jets et hélicoptères survolaient la capitale, a rapporté l'AFP. Le chef de l'Etat Recep Tayyip Erdogan est rapidement intervenu à la télévision pour appeller les Turcs à descendre dans les rues pour résister à la tentative de coup d'Etat. "Je ne pense absolument pas que ces putschistes réussiront" a assuré l'homme fort de Turquie, et de promettre "une riposte très forte". Le président turc serait "dans un lieux sûr", a indiqué une source présidentelle.

A Istanbul, là où se trouvent les joueurs de l'OL, des grandes artères menant notamment à la place Taksim, dans le centre de la première métropole de Turquie, étaient bloquées par les forces de l'ordre. La présence policière y était très importante.

Romain Bonte