Frank McCourt est le nouvel homme fort de l'OM
Frank McCourt est le nouvel homme fort de l'OM | Antoine Repessé

L'Olympique de Marseille a officiellement changé de mains

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille officiellement vendu par Margarita Louis-Dreyfus à l'homme d'affaires américain McCourt, qui aura l'immense honneur d'assister à son premier match en tant que proprétaire du grand "Classique" contre le PSG le 23 octobre. Symbole du football français avec 2369 matches disputés au plus niveau (un record) l'OM qui semblait sommeiller depuis son dernier titre en 2010, espère connaître un renouveau favorable en ouvrant une nouvelle ère.

Robert Louis-Dreyfus était arrivé en 1997 à la tête du club, avec lequel il a vécu notamment deux finales de coupe de l'UEFA (199--2004) ainsi que plusieurs places d'honneur mais il n'a jamais connu la joie d'accrocher un titre. Il faudra attendre 2010 que l'OM ajoute un 9e titre à son palmarès, dix-huit après celui de 1992. Mais un an après le décès de son mari, le club était alors passé sous la responsabilité de Margarita Louis-Dreyfus. Après la consécration de 2010, et trois Coupes de la Ligue, le club est entré dans une espèce de ronronnement en montrant une irrégularité très inquiétante. Il ne jouait plus les premiers rôles depuis plusieurs saisons, au grand dam des supporteurs.

Depuis au moins trois ans, la propriétaire cherchait à céder le club, ce qu'elle a confirmé en avril 2016. Après nombre de dossiers plus ou moins sérieux et plus ou moins pris en considération, le 29 août 2016, un accord d'exclusivité concernant l'acquisition du club par le propriétaire américain Frank McCourt était annoncé. Après quelques points de négociation, la cession a donc été avalisée, sans que les détails de la transaction n'aient été révélés.   

Dans le même temps le président choisi par McCourt, l'homme d'affaires français Jacques-Henri Eyraud, a pris lundi ses fonctions au centre d'entraînement de La Commanderie, où il a rencontré les salariés de l'OM, en commençant par les joueurs.

Un projet de développement

L'ère américaine de l'OM s'ouvre sur un grand chantier. Le duo McCourt-Eyraud cherche en premier lieu à renforcer la structure du club, avec un nouveau directeur sportif et un directeur chargé des finances et du marketing.

Dans un communique officiel, Franck McCourt a d'ailleurs tenu à faire preuve de son véritable engagement pour le développement et la pérennité de l'OM: « Aujourd'hui s’ouvre un nouveau chapitre de la grande histoire de l’Olympique de Marseille. Un chapitre dont je suis fier et honoré de faire partie. Je n’ai aucun doute que les défis auxquels l’OM a dû faire face sur le terrain et en dehors ont eu un impact négatif sur les fans du club ces dernières années. En dépit des difficultés rencontrées, les fans ont fait preuve de loyauté et d’un soutien indéfectible, ce qui démontre le pouvoir du sport et l’affection qu’ils portent à notre club. Je veux dire aux supporters : « Je vous remercie sincèrement de votre soutien constant. Et peut être plus important encore, je souhaite vous assurer de mon engagement de tout mettre en œuvre pour être à la hauteur de votre soutien et de nos ambitions sportives. » Comme garant de l’unité de l'OM, il est désormais de mon devoir de nous hisser au plu haut rang du football européen. C’est une obligation et nous allons le faire. Nous avons une vision claire du succès et un plan ambitieux pour y parvenir. Nous avons les ressources et le courage nécessaires pour investir et prendre des décisions et les mesures qui s’imposent. La stratégie que nous nous sommes fixé exigera une grande passion, de l'engagement et de la ténacité. Il faudra un leadership fort mais aussi, par moment, de la patience. J’ai une confiance totale en Jacques-Henri Eyraud, le nouveau président du directoire de l'OM, dans sa capacité à mettre en œuvre notre plan et à assurer le succès du club. C’est un grand moment pour tous les supporters de l’OM. Je vous invite à nous rejoindre. Ensemble, nous allons remettre notre club sur le chemin de la gloire. »

Christian Grégoire