L'Olympique de Marseille lance son sprint final vers l'Europe en recevant Dijon au Vélodrome

L'Olympique de Marseille lance son sprint final vers l'Europe en recevant Dijon au Vélodrome

Publié le , modifié le

Quelques heures avant la finale de la Coupe de la Ligue entre Monaco et Paris, l'Olympique de Marseille reçoit Dijon au Stade Vélodrome (17h). Une réception a priori abordable pour l'OM face à des Dijonnais diminués. A huit journées de la fin du Championnat, le club phocéen est en quête d'Europe. Première étape : consolider sa place dans le top 5 avant de, pourquoi pas, viser plus haut et aller chercher la 4e place détenue par le rival lyonnais.

Après les Bleus, Payet et Thauvin de retour en pleine forme

"Démarer fort le sprint final." Rudi Garcia semble déterminé. L'entraîneur olympien a fait part de sa volonté de terminer la saison du mieux possible en conférence de presse d'avant-match. "Notre position reste fragile. On doit s'imposer et ne pas laisser de point en route, encore moins à domicile, pour ne pas dépendre des autres." Les Marseillais pourront compter sur le retour de Dimitri Payet et Florian Thauvin après leur passage en équipe de France. Une expérience qui n'a pas entamé les ressources physiques des deux joueurs. Titulaire, Payet est sorti à la 78e minute du match Luxembourg-France (1-3) alors que Thauvin n'a toujours pas fêté sa première sélection... "Il y retournera vite" assure Rudi Garcia.

Gomis et Evra postulent dans le onze

Dans un Vélodrome qui sait combien son absence est préjudiciable à son équipe, Bafétimbi Gomis n'a jamais été aussi près d'un retour. Absent depuis le 12 février dernier, l'attaquant, auteur de 16 buts en Ligue 1, postule à une place de titulaire tout comme Patrice Evra. "Ils ne sont pas loin d'être à 100%. Ce sont des retours importants" s'est félicité Rudi Garcia. En plus de Morgan Sanson et ses 9 passes décisives (meilleur passeur du Championnat), l'OM arrive ainsi en pleine possession de ses moyens, surtout sur le plan offensif.  

Dijon, un promu à la peine, sans Diony ni Balmont

Même si l'entraîneur dijonnais, Olivier Dall'Oglio, clame "aller à Marseille avec de l'ambition", force est de constater que Dijon est au plus mal en 2017. Les Bourguignons restent sur 5 matchs sans victoire en Ligue 1. Ils n'ont plus gagné depuis le 11 février dernier (succès 2-0 à domicile contre Caen). A l'extérieur, c'est encore pire... Les partenaires du capitaine Cédric Varrault, de retour dans le groupe, n'ont remporté qu'une seule rencontre hors de leur base en 2017 ! C'est peu dire que le Stade Vélodrome n'est pas la destination idéale pour se relancer. Et pour ne rien arranger, l'expérimenté milieu de terrain Florent Balmont (37 ans) est forfait et l'attaquant Loïs Diony (8 buts et 6 passes décisives en 25 matchs) purge un match de suspension. Tout semble donc réuni pour une facile victoire marseillaise mais attention à l'excès de confiance sur les bords de la Méditerranée...

Fabien Mariaux