Alexandre Lacazette
Vingtième but pour Alexandre Lacazette en 21 matches de Ligue 1 cette saison | AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI

L’OL profite des erreurs lensoises et creuse l’écart

Publié le , modifié le

L’Olympique Lyonnais a provisoirement accentué son avance en tête de la Ligue 1 ce samedi, en battant le RC Lens (2-0) à Amiens, sur une pelouse en piteux état. Les Gones mettent ainsi la pression sur l’OM, Saint-Etienne et le PSG, qui en attendant la suite de la 21e journée, accusent respectivement 4, 5 et 7 points de retard sur le leader rhodanien.

Il n’y a pas vraiment eu de match ce samedi à Amiens, entre le leader et l’avant-dernier du Championnat de France. Les conditions de jeu n’ont certes pas aidé : la pelouse du stade de la Licorne, utilisée la veille pour un match de National, était dans un état catastrophique (trous, faux rebonds). En outre, l’Olympique lyonnais a rapidement tué tout suspense en faisant le break avant la mi-temps pour lever le pied en deuxième période. Mais malgré la pression lensoise, notamment dans les vingt dernières minutes, les visiteurs n’ont pas rompu.

Lacazette puissance 20

Les Sang et Or étaient pourtant bien entrés dans leur match, mettant la pression sur Anthony Lopes dès la 4e minute du jeu, d’une frappe (trop) enroulée d’Adamo Coulibaly sur la gauche de la surface. Mais il s’agissait là de la seule grosse occasion lensoise du premier acte. Après une courte mise en jambes, la machine lyonnaise se mettait en marche : Nabil Fékir (8e) et Corentin Tolisso (17e) lançaient les hostilités, mais Rudy Riou repoussait l’échéance.

En revanche, le portier ne pouvait absolument rien faire sur l’erreur de son défenseur Jean-Philippe Gbamin, qui s’emmêlait les pinceaux suite à un centre puissant venu de la droite, et qui envoyait le cuir dans ses propres filets (22e). Une première gaffe… suivie d’une deuxième, encore fatale, cinq minutes plus tard. Cette fois-ci, c’est Boubacar Sylla, qui en s’envolant pour repousser de la tête un ballon délivré par Christophe Jallet, touchait le ballon du bras gauche. Le pénalty, indiscutable, était transformé avec beaucoup de sang-froid par Alexandre Lacazette (27e). Son vingtième but en 21 matches de Ligue 1 cette saison. Seul Cristiano Ronaldo (26) fait mieux en Europe…

Sixième victoire d'affilée pour l'OL

Lens était bien sur le point de réduire la marque juste avant la pause, à cause d’une erreur (encore une) de Christophe Jallet qui glissait le ballon en retrait dans sa surface, mais Anthony Lopes s’interposait (45e+3). Le gardien franco-portugais était le grand bonhomme de la deuxième période côté lyonnais : après vingt minutes bien calmes, il remportait d’abord son duel face à Pablo Chavarria (67e), puis se sacrifiait avec Dabo pour repousser la tête de Coulibaly (75e).

Maître de leur sujet sans être forcément impressionnants, les Lyonnais décrochent ainsi un sixième succès de rang. Tous ses concurrents directs joueront dimanche : Paris contre Evian (14h), Saint-Etienne à Rennes (17h) et l’OM à Guingamp (21h). Mais quels que soient leurs résultats, l’OL est déjà assuré de rester leader du Championnat à l’issue de la 21e journée.