Lisandro-Gomis
L'attaquant Bafé Gomis et son ex-compère lyonnais Lisandro Lopez | AFP - JEFF PACHOUD

Lisandro Lopez en route vers Al-Gharafa

Publié le , modifié le

L'Olympique Lyonnais a officialisé le départ de son attaquant argentin pour le club qatari d'Al-Gharafa. Lisandro avait demandé à partir "pour raisons personnelles" et malgré la volonté de Jean-Michel Aulas de le conserver pour obtenir la qualification pour la Ligue des Champions, il a obtenu gain de cause. Ce départ surprise pourrait remettre sur le devant de la scène Bafetimbi Gomis, poussé vers la sortie en début de mercato par JMA. L'attaquant international pourrait bien finalement rester à l'OL.

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas continue sa grande opération de destockage massif des gros salaires. Lisandro Lopez (167 matches, 82 buts) avait rejoint l'Olympique Lyonnais en 2009 en provenance de Porto pour 24 millions d'euros et 4 de bonus. Son ultime contribution, il l'a donnée au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions face aux Suisses du Grasshopper Zurich (1-0, 0-1). Titulaire mardi soir et passeur décisif pour Clément Grenier, il s'est depuis envolé pour le Qatar où il passe actuellement sa visite médicale selon les termes du communiqué de l'Olympique  lyonnais. Le montant de la transaction n'est pas encore connu. "Je suis triste de perdre un joueur et un homme comme Lisandro. Je l'avais  nommé capitaine lorsque j'ai pris la tête de l'équipe. C'est un joueur  emblématique pour moi. Je me suis appuyé sur lui très longtemps et j'avais une  relation particulière avec lui", a commenté l'entraîneur Rémi Garde, qui perd son avant-centre titulaire à 48 heures de débuter le Championnat contre Nice, à Gerland.

Toutefois, le joueur, à qui il restait un an de contrat, avait rendu son  brassard lors de la dernière trêve hivernale et laissait paraître un mal-être  depuis la saison dernière. "Licha a énormément apporté au club à qui il a rendu tout ce que l'OL avait  misé sur lui lors de son arrivée. Ce départ n'est pas anodin. Il était respecté  sur le terrain et dans l'effectif", a poursuivi Garde, qui doit désormais  trouver un autre avant-centre pour jouer samedi à Gerland contre Nice, puis à plus long terme. Alexandre Lacazette ou Yassine Benzia sont en balance pour occuper le poste  face aux Niçois mais l'hypothèse, par la suite, de voir Bafétimbi Gomis  réintégrer le groupe semble prendre du corps. Son départ pourrait bien être la conséquence de l'échec des négociations entre Bafé Gomis et le club anglais de Newcastle, l'international français étant peut-être "condamné" à rester chez les Gones. 

La recrue Gomis?

Indésirable à l'OL depuis le début du mercato, Gomis est pourtant toujours là. Malgré les tentatives pour l'envoyer ailleurs qui avait déjà débuté l'hiver dernier et qui ont perduré cet été. Mais entre le désir du joueur de ne pas partir n'importe où, des possibles "coups-bas" d'autres clubs et son transfert avorté vers Newcastle, le constat est bel et bien là: Gomis est encore lyonnais. Face à la situation et au vide laissés par Lisandro, l'OL pourrait bien relancer son attaquant international de 28 ans. Même s'il n'a disputé aucun match depuis le début de la préparation. La possibilité d'une réintégration n'a pas été abandonnée par Rémi Garde, l'entraîneur lyonnais. "C'est une hypothèse à laquelle je ne m'opposerais pas. Vous le comprenez.  Quand on dit qu'on s'adaptera, cela veut dire ce que cela veut dire mais ce  n'est pas une hypothèse à exclure aujourd'hui, évidemment", a-t-il reconnu. A moins qu'une autre recrue n'arrive pour régler l'affaire. Et que le départ de Bafé Gomis revienne d'actualité.

Jean Charbon