L1 lille Moussa sow lillois 022011
Moussa Sow bien entouré | AFP-Pachoud

Lille veut manger du Lyon

Publié le , modifié le

Lille reçoit Lyon, ce soir, en match de clôture de la 25e journée de Ligue 1. Si le LOSC connaît actuellement une petite baisse de régime (élimination en 16e de finale de la Ligue Europa et défaite en championnat à Montpellier), l'Olympique lyonnais est, lui, en pleine confiance après son nul face au Real Madrid en Ligue des Champions et deux victoires de rang en championnat.

C'est LE choc de cette 25e journée. Lille et Lyon, deux sérieux prétendants au titre, sortent d'une semaine européenne avec des fortunes diverses et attendent beaucoup de cette rencontre au Stadium. Si le LOSC vient de se faire éliminer de l'Europa League suite à une lourde défaite au Philips Stadion, contre le PSV Eindhoven (3-1), l'OL reste pour sa part sur un nul plutôt encourageant face au Real Madrid en 8e de finale de la Ligue des Champions. Mais la confiance lyonnaise fera -t-elle le poids face à la fraîcheur lilloise ? Rien n'est moins sûr. Rudy Garcia avaient en effet choisi d'aligner une équipes bis face aux Bataves, préservant du même coup ses cadres (Sow, Balmont, Hazard, Landreau). En plus de la bonne forme, les Dogues joueront devant leur public face auquel ils n'ont perdu qu'une seule fois cette saison. Meilleure équipe à domicile, Lille doit toutefois se méfier. Les Lyonnais viennent en effet d'enchaîner un 1-4 à Geoffroy Guichard et un 4-0 face à Nancy. Au classement, ils ne comptent plus que quatre points de retard sur leurs adversaires du jour et une victoire serait une excellente opération. "Avant cette rencontre, on est très inquiet, explique néanmoins Jean-Michel Aulas. Lille est vraiment une bonne équipe. Dans les médias, on compare le LOSC à Barcelone. Je trouve cela justifié. A Lille, il y a des attaquants virevoltants de grande qualité. Je pense que ça va être difficile". Au match aller, les Lyonnais avaient maté les Lillois (3-1). En revanche, leurs trois derniers déplacements au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, s'étaient soldés par trois défaites.

Isabelle Trancoën