Balmont Mounier Lille Montpellier
Balmont (Lille) face à Mounier (Montpellier) | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Lille stoppe Montpellier

Publié le , modifié le

En profitant de deux oublis défensifs de Montpellier, Lille s'est imposé 2-0 lors de la 28e journée de Ligue 1. Grâce à ce succès face à une équipe qui était invaincue en 2014, le Losc consolide sa troisième place au classement général.

Même s'il refusera de parler de revanche, René Girard savourera sans doute ce succès contre son ancien club. Un succès mérité qui confirme que Lille, après un mois de janvier compliqué, est toujours dans la course au podium. Les Héraultais, quant à eux, subissent leur premier revers en 2014, mais n'ont pas à rougir de cette défaite après un match extrêmement plaisant. 

Si Montpellier surfe sur ses dernières prestations et évolue manifestement en pleine confiance, le Losc ne s'en laisse pas compter et confirme lui aussi la récente embellie entrevue dans le jeu. Témoin, ce missile signé Balmont qui teste les réflexes de Jourdren (12e). Le gardien du MHFC, en revanche, ne peut rien faire cinq minutes plus tard. Sur un coup-franc excentré, sa défense oublie totalement Roux et Basa, complètement démarqués. C'est le défenseur qui est le mieux placé des deux Lillois pour reprendre de la tête et il ne s'en prive pas (1-0, 17e).

Montpellier sans défense sur coup de pied arrêté

Coupable d'un terrible relâchement, l'équipe héraultaise se reprend dans la foulée d'un Cabella toujours aussi remuant. Mais elle bute sur un Vincent Enyeama qui, le temps d'une parade exceptionnelle sur une tentative de Congré, redevient le surhomme infranchissable d'il y a quelques mois (26e). Cet arrêt permet en tout cas aux Dogues de rejoindre les vestiaires avec un court mais précieux avantage. 

Après une première période enlevée, qui aurait pu basculer dans un sens comme dans l'autre, ce sont finalement les hommes de René Girard qui se mettent à l'abri, encore une fois sur coup de pied arrêté, le gros point noir côté Montpellier ce dimanche après-midi. Cette fois c'est Nolan Roux qui profite de l'opération porte ouverte dans la défense des visiteurs et, d'une reprise acrobatique, creuse le break (2-0, 57e). Montpellier ne s'en relèvera pas et les partenaires de Balmont, excellent, n'ont plus qu'à gérer une fin de partie et savourer une victoire qui les relance totalement.