Lille solide face à Nantes

Lille solide face à Nantes

Publié le , modifié le

Le LOSC a signé sa troisième victoire de la saison à domicile en dominant le FC Nantes 2-0 grâce à des buts de ses deux jeunes pépites, Divock Origi et Marcos Lopes. Grace à ce succès, les hommes de René Girard prennent provisoirement la tête du championnat devant Bordeaux qui se déplace à 17h à Guingamp.

Lille avait ramené un bon point de Monaco avant la trêve internationale. Encore fallait-il enchaîner à domicile face à Nantes. Ce dimanche les hommes de René Girard ont fait le boulot face aux Canaris qui restent dans le ventre mou de ce championnat. Pour signer leur troisième succès en cinq journées, les nordistes se sont appuyés sur deux jeunes, Divock Origi et Marcos Lopes. Deux joueurs qui évoluent au LOSC mais qui ne lui appartiennent plus. Le premier, le Belge formé à Lille, est prêté par Liverpool qui l'a acheté cet été, le second, portugais, est également prêté par Manchester City. Les deux joueurs ont marqué dès l'entame de la seconde période, scellant le succès lillois en trois minutes. Le Belge a repris de la tête un centre de Balmont (46e minute) avant de servir le milieu portugais trois minutes plus tard qui a trompé Dupé d'une frappe du droit. Avant ces deux réalisations, le LOSC avait souffert notamment en première période où Jordan Veretout avait touché le montant sur une frappe lointaine (40e).

Le tweet d'OptaJean

Pendant une mi-temps, le LOSC a déjoué. Où comme l'a dit Veretout à la fin de la rencontre au micro de BeIn Sports, les Nantais "n'ont joué qu'une mi-temps". Pendant 45 minutes, ce sont les hommes de Der Zakarian qui se sont montrés les plus pressants par l'intermédiaire de Serge Gapké. Par deux fois, l'ancien monégasque a fait trembler les spectateurs du stadium Nord. Après un contact litigieux avec David Rozenhal d'abord (14e), avant de manquer une reprise à bout portant suite à une tête de Bedoy non captée par Enyeama (37e). Juste avant la pause, Veretout a touché du bois après une belle percée pleine axe.

Coaching gagnant

Depuis les tribunes, René Girard qui est suspendu a bien vu que quelque chose n'allait pas. Il a donc changé des choses : exit Marvin Martin et entrée du jeune milieu de terrain Marcos Lopes. Il n'a pas fallu attendre très longtemps pour que cela porte ses fruits. S'il n'est pas directement impliqué sur le premier but de Divock Origi (46e), bien servi par Florent Balmont, le Portugais a ensuite ouvert son compteur sur une belle passe au coeur de la défense de l'attaquant belge (49e). En trois minutes l'affaire était pliée, les Lillois n'avaient plus qu'à gérer. Ce qu'ils ont très bien fait. Balmont (62e) ou Gueye encore parfaitement servi en profondeur par Lopes (88e) auraient pu alourdir le score, mais Dupé s'est interposé. En attendant la rencontre de Bordeaux face à Guingamp, les Dogues prennent donc la tête du championnat et restent invaincus.

Vidéo : Florent Balmont déplore toutefois un manque de soutien du public

Benoit Jourdain @BenJourd1