Lille Montpellier Moussa Sow joie buteur 10 2010
Moussa Sow | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Lille patauge contre Evian

Publié le , modifié le

Lille s'est fait surprendre par Evian-Thonon lors de la 13e journée de Ligue 1 en concédant le nul : (1-1). Khedira avait ouvert la marque dès la 4e minute pour les Haut-Savoyards avant que Pedretti ne remette les deux équipes à égalité à la 64e. Grâce à ce point les Dogues remontent provisoirement sur la troisième marche du podium derrière le PSG et Montpellier.

Lille a enchaîné samedi son troisième match sans victoire en moins d'une semaine, cette fois face au promu Evian, que les Nordistes ne sont pas parvenus à dominer (1-1) en ouverture de la 13e journée de Ligue 1.Trois jours après leur défaite à Milan face à l'Inter 2-1 en Ligue des champions, et six jours après un match nul à Valenciennes (0-0), les Lillois, menés pendant une heure après un but de Saber Khalifa, ont toutefois réussi à éviter un nouveau revers. Un coup franc providentiel de Benoît Pedretti a permis aux champions en titre de quitter le terrain avec un point. Relégués à cinq longueurs du Paris Saint-Germain qui se déplace à Bordeaux dimanche, les hommes de Rudi Garcia ont manqué une occasion de se rapprocher du leader. 

Les Nordistes prennent également le risque de se voir évincer du podium. Lyon, qui se déplace à Sochaux, mais aussi Toulouse qui joue à Auxerre, voire Rennes, qui reçoit Valenciennes, pourront repasser devant en cas de victoire dimanche. "On joue tous les trois jours donc on peut être sujets à des résultats négatifs (...). Ce premier but nous fait beaucoup de mal, mais dans l'envie et dans l'engagement on était présents", a analysé le défenseur lillois Laurent Bonnart sur Orange. Comme lors de leurs dernières sorties, le manque d'adresse en attaque a empêché les Lillois, qui avaient pourtant aligné Moussa Sow, Joe Cole, Eden Hazard et Dimitri Payet dès le coup d'envoi, de l'emporter.

Tandis que l'ancien Stéphanois Dimitri Payet a tenté les tentatives désespérées, le Belge Eden Hazard a traversé la partie dans l'anonymat. Dès la quatrième minute de jeu, le but précoce d'Evian prend les hôtes de la partie à froid.Depuis la ligne médiane, Olivier Sorlin envoie un long ballon dans le dos de la défense lilloise en direction de Saber Khalifa. Le Tunisien se jette pour piquer la balle au-dessus de Mickaël Landreau.En réponse, le Lillois Joe Cole croit trouver les filets dix minutes plus tard mais son but est refusé pour hors-jeu. La riposte des Lillois ne paraît jamais suffisamment dangereuse.

Il faut attendre un coup de pied arrêté en deuxième période pour voir les partenaires de Rio Mavuba revenir au score. Le coup franc de Benoît Pedretti, à la frontière du tir et du centre, échappe à toute la défense d'Evian. Après un rebond sous les yeux du gardien Bertrand Laquait, la trajectoire finit dans les cages. A la faveur de ce point pris dans le Nord, Evian monte provisoirement à la 12e place au classement.

Les réactions :

Bernard Casoni (entraîneur d'Evian-Thonon  Gaillard): "On a bien défendu, c'est vrai, mais on aurait aimé mieux ressortir  le ballon. Je pense que c'est un point mérité. On était venu avec des ambitions  et on n'a pas concédé beaucoup d'occasions. (A propos de la faute sur Bonnart)  Pour une fois, l'arbitrage nous a plutôt souri. On a ouvert le score et on a su  en faire abstraction, on a continué à jouer. On aimerait avoir plus de  technique pour ressortir le ballon. Mais nous sommes restés organisés et c'est  un point positif. En face, c'est le champion, qui vient de jouer la Ligue des  champions. Notre parcours à l'extérieur nous convient, il nous faut désormais  concrétiser chez nous. On progresse, on est sur la continuité, il faut savoir  rester humbles. On a tenu la route, ça va donner confiance aux joueurs".
Mathieu Debuchy (défenseur de Lille): "Bien sûr, on est fatigués, il n'y a  rien à ajouter. Ça a été dur, on a eu un match difficile à Milan mercredi, et  ce soir on fait encore match nul. C'est dommage parce que même en respectant  l'adversaire, je pense qu'on aurait pu gagner. On ne va pas en dire plus mais  l'arbitre aussi était à côté. C'est comme ça, ça fait partie du football. La  trêve va faire du bien. On va enchaîner, on a eu des gros matches. Moi je ne  vais pas profiter de la trêve mais c'est pour une bonne cause, pour la  sélection. Je suis content d'y aller, ça va changer les idées. J'ai deux jours  de repos, je vais en profiter. Je suis énervé, oui, c'est vrai. En tout cas,  les joueurs ont tout donné ce soir".