Lille
Lille-Ajaccio. | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Lille passe la seconde, Nantes confirme

Publié le , modifié le

Large vainqueur d'Ajaccio (3-0) ce samedi dans son Grand Stade, Lille poursuit sa montée en puissance et conforte sa place derrière le trio de tête. De son côté, Nantes a confirmé son excellent début de saison en prenant le meilleur sur Evian avec un Djordjevic une nouvelle fois intenable (doublé).

Lille a les crocs. Grâce entre autre aux premiers buts en Ligue 1 de Souaré et Gueye, le LOSC continue de grappiller des points et se confirme son redressement après des premiers matchs en demi-teinte. Auteurs d'un match très solides, les Lillois ont surpassé leurs adversaires dans tous les secteurs de jeu et se présentent donc comme un outsiders crédible pour la Ligue des Champions.

L'addition aurait même pu être plus salée sans l'énorme parade d'Ochoa sur  une tête piquée de Salomon Kalou et si le retourné acrobatique de Nolan Roux  n'était pas passé à quelques centimètres du poteau de l'ACA (56e et 71e).Les Corses subissent eux un coup d'arrêt après deux matches sans défaite.

Le show Djordjevic

Nantes n'a de son côté n'a pas fini de surprendre. Auteur de ses cinquièmes et sixièmes buts, Djordjevic a guidé les Canaris vers une nouvelle victoire. Très réalistes et plein de maîtrise, les Nantais ont facilement triomphé des Savoyards grâce à leur attaquant vedette (2e, 33e) et Djilobodji (65e).

Revenus à un point du podium, les hommes de Michel Der Zakarian ont désormais deux semaines pour savourer leur surprenant début de saison avant de se rendre à Ajaccio, premier relégable sur qui ils ont une  confortable avance (7 pts), quasi inespérée il y a deux mois. L'ETG prolonge sa série noire à 4 matchs sans victoire. 

Toulouse enchaîne

Toulouse s'est imposé à domicile face à  Nice (1-0), grâce à Wissam Ben Yedder et confirme ainsi les difficultés des azuréens à s'exporter  depuis le début de la saison. Nice, qui n'avait perdu qu'un seul de ses six derniers matches en L1, s'est  logiquement incliné pour la troisième fois en cinq matches à l'extérieur et  recule à la 6e place, manquant ainsi l'occasion de prendre le bon wagon pour le  sommet du championnat. Pour les Toulousains, qui enchaînent une troisième  victoire en quatre matches, le renouveau semble se confirmer après une début de  saison laborieux.

Valenciennes évite de couler

Alors que Reims s'avançait vers un  succès tranquille dans le Nord, un but d'Eloge Enza-Yamissi en toute fin de  rencontre a permis à Valenciennes d'éviter un huitième échec de rang en  championnat (1-1). Après cinq matchs nuls consécutifs, les Rémois ont longtemps cru renouer  avec la victoire, qui plus est à l'extérieur, mais l'égalisation tardive du  milieu valenciennois (90e) les a bel et bien privés d'une belle remontée.

Le cauchemar Rennais

Au derby breton, l'efficacité était guingampaise: les hommes de Jocelyn Gourvennec se sont imposés 2 à 0,  signant leur troisième victoire de rang à domicile, face à des Rennais qui ont  cruellement manqué de réalisme. Après une première période équilibrée, Guingamp a débloqué le score dès le retour des vestiaires. La blessure de Danzé et l'expulsion de Nelson Oliveira ont ensuite plombé des Rennais qui n'ont pas existé en deuxième période.

Victor Patenôtre